CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MAJESTIC DOWNFALL/ANSIA
Split [ 2007 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 58.21 - Style : Doom/death - dark/doom
Informations :Contact Ansia : http://www.ansia-official.com http://www.myspace.com/ansiaband
Interview :
Contact label : http://www.solitude-prod.com
Contact groupe : http://www.majesticdownfall.com http://www.myspace.com/majesticdownfall
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 01 avril 2008 - Chroniqueur : Oceancloud
 

Un groupe mexicain et un groupe italien signés sur un label russe, on peut difficilement faire split plus hétéroclite. Le label Solitude productions, spécialisé dans le doom au sens large, à décider de réunir sur un même CD deux de ses récentes signatures aux styles bien distincts, les méxicains (enfin LE mexicain, puisque c'est un one man band) de Majestic downfall et les italiens d'Ansia. Peu de choses en commun entre les deux formations, si ce n'est la qualité...

Majestic downfall, one man band mexicain, ouvre les hostilités avec trois titres de plus de 7 minutes, largement inspirés par la scène doom/death européenne des années 90. Difficile de ne pas évoquer les My dying bride, Anathema ou Katatonia des débuts au fil de ses trois morceaux au chant growlé, aux rythmiques de plomb et aux thèmes de guitare lead mélancoliques jusqu'au bout des cordes. Pas original pour un sou, c'est un fait, mais Jacobo (l'homme se cachant derrière Majestic downfall) réussi à faire passer beaucoup d'émotion à travers ces mélodies simples et directes et les passages de voix pleurnichardes empruntées à Darren White (l'ancien vocaliste d'Anathema). Au final, les trois morceaux passent très bien et on ne s'ennuie pas. Reste à voir sur album, si l'interêt perdure après la demi heure...

Après le metal un brin mélancolique avec Majestic downfall, changement d'ambiance avec Ansia qui propose un univers beaucoup plus sombre et funéraire, suicidaires s'abstenir. Le style des italiens est plus difficilement définissable: on est plongé dans une atmosphère profonde, dépressive, glauque et oppressante, entre funeral doom, dark ambient et black metal. Articulée sur deux longs titres de près d'un quart d'heure chacun (« Part I » et « Part III ») et d'un autre morceaux de transition de seulement 5 minutes (« Part II ») aux sonorités drone/doom tout aussi inquiétantes que le reste, la musique d'Ansia rampe sur une rythmique extrêmement lente soutenue par une basse sourde et hypnotique, les guitares développant des thèmes sombres et grésillants. Très atmosphérique dans son approche, Ansia n'hésite pas à élargir le spectre sonore en incorporant à sa musique des intros au piano ou des breaks ambiants pleins de bruitages sortis tout droit des enfers. Du sur mesure pour les amateurs d'ambiance pesantes.

Voici donc un split bien rempli et bien agréable avec deux sympathiques découvertes. Si Majestic downfall ne brille pas par son originalité, la qualité de ses mélodies lui offre les portes d'un bon 6,5/10. Ansia, grâce à une personnalité affirmée et une ambiance dark bien ficelée mérite son 8/10. Les mathématiciens les plus aguerris auront, par la magie de formules et d'algorithmes aussi pointus que complexes, conclu que j'attribue 7,25 à ce CD. Et voyant que Solitude prod ne se moque ni des groupes en présence ni du consommateur en soignant la pochette et le livret, qui contient notamment toutes les paroles, j'arrondis à 7,5. Soyons fous, c'est mérité...





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut