CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine KATARSIS
22h22 [ 2007 ]
(Durée : 31.23)
Style : Rock/metal
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.myspace.com/katarsismusic
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 26 mai 2008 - Chroniqueur : S.Y.L.
 

Sans aucuns liens avec le fameux groupe de heavy metal colombien, ni avec la non moins renommée formation de death métal espagnole, c’est à nouveau un Katarsis, cette fois en provenance de notre hexagone qui entre ouvre les rideaux de l’actualité musicale. Actualité, c’est sûr, quand au coté de la musicalité, c’est une autre paire de manche.

Si certaines critiques de cd pourraient paraître bien dures, comment toutefois réagir à l’écoute de ce 22h22 ? alors au risque de passer pour le « méchant » de service dans ce film de série Z qui nous est ici projeté, autant être bref, car avec ce premier album, Katarsis semble effectuer une démarche similaire à un agneau posant sa tête sur le billot : un sacrifice. Visiblement influencé par toute une vague de neo métal à la française, le groupe ne parvient pas à mettre en évidence le facteur pourtant primordial à exprimer, c’est à dire le coté métal. En caricaturant le tout, c’est une sorte de « rock » façon Kyo avec chant féminin qui vient rejaillir d’une œuvre molle et brillante de naïveté. C’est d’ailleurs du coté des vocaux que la situation empire, le chant se révélant immédiatement insupportable, atroce dans les aigus, faux dans les graves, mal calé sur un ensemble instrumental très en retrait et consternant de basicité. Par décence, le contenu des textes ne sera pas abordé, histoire de ne pas sombrer dans l’exercice de la « critique sabordage » certes amusante à lire, mais facile, voir blessante.
Une seule question se soulève « Mais pourquoi s’être autant pressé ? »

Comparable à un devoir rendu sans relecture, 22h22 ne montre que fautes et ratures qui indiquent à Katarsis que les heures de répétitions à venir seront longues et laborieuses, mais nécessaires au risque d’aboutir à un deuxième massacre collectif.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR