CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


ILLUVATAR
By Pierre-marie Reverdy [ 2008 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 34.24 - Style : Guitar hero
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.rupture-music.com
Contact groupe : http://www.myspace.com/pierremarieereverdy
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 28 mai 2008 - Chroniqueur : AVALON
 

Le principal instigateur de ILLUVATAR (P.M.Reverdy) provient d’un groupe de death Lex talionis et le voici dans un nouveau projet plus personnel, alors à nous de rester objectif et faire la part des choses au risque de déplaire...encore une fois !

Car oui, même si sur la forme le groupe est endorsé et qu’il vient de signer sur Rupture music, le fond est tout de même capital et c’est à ce propos que le sujet blesse. Le style se veut progressif / épique, et axé « guitar hero » puisque la part belle est faite à la guitare solo, qui n’en peu plus de fumer entre arpèges incessants, sweeping, bref, j’en passe. Alors on se dit que les amateurs du style devraient aimer puisque le guitariste est plutôt doué techniquement, mais non, fausse joie, puisque si l’on aurait aimé le comparer à Malmsteen pour les albums épiques des années 80, ici il n’en est rien. Le coté épique provient de nappes de synthés et autres bidouillages sonores du plus mauvais effet. La basse est quasi inexistante, et la batterie sonne beaucoup trop synthétique, d’ailleurs peut-être est-ce tout simplement une boite à rythme. Donc techniquement hors mis la guitare qui couine dans tous les sens, c’est à revoir.
D’ailleurs, niveau composition et cohérence, c’est également un carton rouge, puisque tout est ici dispatché, sans aucun fil conducteur. Forcement le résultat de tout cet amas sonore et décousu ne fait pas retenir l’attention, bien au contraire. La bonne nouvelle viendra du temps total qui n’excède pas les 34 minutes (pour un cd c’est généralement peu, sauf dans ce cas), et par conséquent ne nous retiendra pas trop longtemps.

Conclusion, que vous soyez fan de guitare héro, de progressif, de métal épique, vous risquez de vite vous ennuyer sur un tel opus dont aucun titre ne ressort. Au risque de déplaire (!), nous vous conseillerons donc de passer votre route et de ne pas vous attarder sur cet essai somme toute inintéressant.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut