CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DEAD SHAPE FIGURE
The Grand Karoshi [ 2008 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 47.47 - Style : Thrash Metal mélodique
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.season-of-mist.com
Contact groupe : http://www.deadshapefigure.fi http://www.myspace.com/deadshapefigure
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 29 mai 2008 - Chroniqueur : TOTALDEATH
 

Le 1er album des finlandais de Dead Shape Figure, figure (désolé du jeu de mot) en bonne place cette semaine dans mon top que j’appelle affectueusement « top mandale dans les dents » ! Comprenez par là que cet album qui vient à peine de sortir dans les bacs en ce joli mois de mai, contient à peu près tous les ingrédients pour vous mettre la banane dès le matin !!

Sur une base rappelant peut être un peu trop les premiers albums de The Haunted et surtout ceux avec Marco Aro au chant, D.S.F. ne fait pas que plagier irrespectueusement puisqu’ils arrivent à y rajouter leur touche personnelle avec, entre autre, des mises en place de parties blastées, des mélodies de guitares arrondies par un son de basse très puissant. L’album débutant sur une intro qui aurait pu figurer sur l’album de Metallica « Master of puppets » en son temps, rappelant le son et les mélodies recherchées par la paire de gratteux Hammet/Hetfield (l’époque où ils étaient encore très inspirés de mettre la mélodie au service de la sauvagerie Thrash Metal) nous convie à suivre les 9 autres titres où la vitesse est utilisée à bon escient comme le faisait….The Haunted !! Batterie mi-tempo avec moult descentes de toms, break salvateur pour les refrains et surtout une constante à nous faire secouer la tête avec comme seul répit des ponts mélodiques qui laissent la place à des solos souvent bien pensés ! Bien sur cela serait réducteur que de penser que ceci n’est que pur re-pompage et l’album nous rappelle que le groupe a quand même des idées nouvelles comme dans le titre génialement conçu « Bend the weak » dont le refrain est plus musical que vocal avec ses plans de guitares et surtout la basse qui effectue un marathon sur son manche ! En 100 comme en 1000, même avec tout cela on ne pourra éviter la comparaison avec qui vous savez, et encore une fois c’est un titre qui leur sauve la peau avec « Perinde ac cadaver » qui nous propose en fin d’album un morceau plus mi tempo, plus période Thrash Bay Area (Exodus pour les riffs) avec une intro que Max Cavalera aurait sans doute voulu mettre sur l’un de ses innombrables groupes, mais surtout avec un refrain en Finlandais qui surprend à la 1ère écoute, de par sa mélodie et son chant plus clair.

Décidément, Dead shape figure nous a pondu là un album où, même si les influences de certains groupes sont indéniables, réussit à sortir son épingle du jeu en mixant leur style et les goûts musicaux plus anciens avec un gros son faisant claquer votre mâchoire à chaque coup de caisse claire. Bien joué messieurs !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut