CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine KLIMT 1918
Just In Case We'll Never Meet Again [ 2008 ]
(Durée : 50.07)
Style : Post Rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.prophecy.cd
Contact groupe : http://www.klimt1918.com http://www.myspace.com/klimt1918
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 08 juin 2008 - Chroniqueur : AVALON
 

Groupe provenant d’Italie et ayant sorti deux albums, voilà leur troisième opus « Just in case we'll never meet again » qui se veut à la fois post rock, indie, pop, wave. N’ayez pas peur de ces qualificatifs, car lorsqu’un groupe arrive à créer avec tous ces styles une véritable alchimie, c’est un peu bonheur auditif, pour preuve…

Dès l’incursion de cet opus dans le lecteur et les premières minutes qui en découlent, nous sommes plongés dans un univers. Dès lors, on sait que le groupe et l’album nous tiens et nous nous lâchera plus, comme une prise d’otage - tant attendue. Production sans faille, artwork plutôt moderne et minimaliste mais néanmoins accrocheur, le groupe pourrait musicalement être associé à des Muse, Interpol et surtout Godspeed You! Black Emperor, pour les ambiances dégagées, vous savez, ces sonorités et ces guitares acoustiques ou métalliques aériennes, planantes…

Sauf qu’ici, on rajoute des tubes en puissance, des titres rock parfois plus métallisés, qui ne vous lâchent plus (admirez le « Just an interlude in your life ») avec une mélodie imparable, insufflée notamment par un chant clair incroyable. Certes, les fanatiques du metal lourd et violent vont vite déchanter, car ici tout sonne rock indé. Et il est clair que sans l’apport du son si caractéristique des guitares « aériennes », le tout n’aurait pas été à la hauteur et aurait rendu le tout plus fade. Ici, on prend un malin plaisir à fredonner, à rêver, à taper du pied, et pour être tout à fait franc, je me demande pourquoi un tel groupe est signé sur un label metal alors qu’il aurait très bien pu être signé sur un bon label rock indépendant, voire même une major.

Pas d’autres alternatives que de dire tout le bien qu’il ressort d’un tel opus, soigné, réfléchi, mélodieux, et vraiment enivrant. Un groupe italien qui sonne anglais, notez que ce n’est pas chose courante, quoi qu’il en soit, cet album est une réussite totale et reste fortement conseillé pour les amateurs de post-rock.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR