CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SIGHTLESS
Larvae Of Trinity [ 2008 ]
(Durée : 42.24)
Style : Black/death metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.stayheavyrecords.com/
Contact groupe : http://www.myspace.com/sightlessmetal
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 19 juin 2008 - Chroniqueur : AVALON
 

Nous connaissions les groupes « made in eurovision » via la Finlande - tels Lordi ou Teräsbetoni –, et voilà dans une toute autre catégorie (black / death) les vilains méchants de SIGHTLESS avec leur premier véritable album - après un long parcours, anciennement connus sous Withered Garden.
Question cruciale, faut-il se méfier des appellations « black/death » un peu fourre tout, surtout quand le style est hybride voire bancal ? Ici l’étiquette n’est pas vraiment justifiée car nous avons bel et bien à faire à un groupe black, que soit par leur musique haineuse, leur look et leurs paroles clairement anti-chrétiennes.

Premier tour d’horizon, le visuel avec pentacle et tète de mort : quelle originalité mes amis ! (sic). Viens ensuite la production avec un son clair – peut-être trop pour les guitares, qui sonnent un peu brouillon parfois -, mais lorsque l’on s’amuse à mettre le son avec basses amplifiées, là, c’est une tuerie monumentale. Car oui, la basse fait un travail considérable, assez en avant, et dès le premier titre "Larvae of Trinity" (qui sera le titre phare du groupe), nous en prenons pour notre dose. Le tempo est très rapide avec une batterie qui blaste à tout va mais qui dans les mid tempo reste ouverte et très intéressante. La basse fume littéralement, les guitares sont omniprésentes (la vitesse d’exécution est assez impressionnante), et surtout, surtout, le chant (par Iwolach - ex-Nocturn), mix entre black/death tirant vers le black donc, et qui est parfaitement mixé.
Le point fort du groupe ? Un opus assez varié avec des incursions et samplers modernes qui nous éloigne du black primaire et old school. Nous sommes bien dans du moderne, avec un tempo général poussé, comme le courant actuel le veut. L’autre point fort, et qui est non négligeable, c’est l’intérêt que l’on peut apporter à l’album. Chaque titre est un exploit à lui seul, avec des variations de rythmes, des breaks, des incursions de sons indus ou modernes, des solos heavy, bref, des compos riches et abouties, cela fait toujours plaisir.

N’y allons pas par quatre chemins, cet album est une vraie découverte et une vraie petite perle, pour tous les amateurs de gros sons, un peu façon Behemoth. Impossible de décrocher une fois inséré dans le lecteur, il y a des signes qui ne trompent pas !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top