CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SKINBLEED
Starving And Burning [ 2008 ]
(Durée : 29.04)
Style : Thrash-métal expérimental
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label :
Contact groupe : http://www.skinbleed.com http://www.myspace.com/skinbleed
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 23 juin 2008 - Chroniqueur : GOHR
 

Un simple coup d’œil sur la pochette de cette première démo de SKINBLEED, nous montre des mains entrouvertes et crispées comme si elles cherchaient à retenir entre elles un liquide vital. Les premières notes de l’album sont une mélodie malsaine dont le son est celui d’une boîte à musique. On comprend sans trop tarder que les cinq titres de cette première démo, sobrement intitulée « Starving and burning » ont clairement fonction de mettre mal à l’aise. Pari tenu ?

Nous sommes obligé d’admettre que SKINBLEED a rempli ses objectifs à merveille, puisque aucun élément ne vient réduire la tension qui nous gagne durant l’écoute. Guitares grinçantes, voix graves théâtrales, pont musicaux macabres sont de sortie. Les morceaux sont conçus afin d’avoir à chaque fois une force émotionnelle de taille. Cela fonctionne sur le fait que le groupe refuse de tomber dans quelque chose qui serait d’un Thrash-métal classique. De fait, dès qu’un riff est lourd et se prêterait à un éventuel mosh pit un élément plus sombre vient le contraster. Par exemple, bien que les riffs soient assez soutenus rythmiquement dans « A ghost that walks », le chant vient le prendre à contre-pied en proposant quelque chose de narratif pour un résultat oppressant. Les décalages avec un métal classique ne sont pas sans évoquer un SYSTEM OF A DOWN sur des chansons comme « Naked Soul », où les guitares démarrent d’une façon assez délirante pour être nuancées par une basse d’outre tombe.
Le groupe offre aussi régulièrement des plans Thrash plus habituels, assez efficaces sonnant un peu à la SOULFY, comme c’est le cas sur la chanson « Khaos aenima ». Les compositions sont relativement bien construites et reposent sur des progressions vers un moment où le chaos semble avoir touché son comble, avant de s’arrêter. Bref en cinq titres SKINBLEED prouve qu’il a un potentiel certain pour développer un univers qui lui est propre. Le seul élément problématique réside dans le chant, effectivement les phrasés sont souvent à cheval entre chant crié et voix narratives, de fait le mélange est un peu bizarre et ne fonctionne pas systématiquement. D’ailleurs, la voix, à l’image du reste de la musique est un peu peinée par la production. Certes, le son est totalement correct pour une première démo, il est seulement dommage qu’il n’ait pas eu un peu plus d’ampleur pour contribuer aux expérimentations du groupe.

« Starving and burning » est donc une démo sympathique à la fois prenante (des fois même surprenante) et personnelle. Souhaitons le meilleur pour SKINBLEED et surtout une meilleure production, ou un meilleur budget afin de mieux peaufiner leur son.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top