CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DOUBLESION
Cannibal Surgery [ 2008 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 19.34 - Style : Métal industriel expérimental
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.fogfoundation.com
Contact groupe : http://www.circumventor.it/doublesion http://www.myspace.com/doublesion
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 27 juin 2008 - Chroniqueur : GOHR
 

Dans la famille ovni je demande DOUBLESION ! En provenance d’Italie, ce combo relativement allumé fondé par des musiciens issus de la scène extrême (CIRCUMVENTOR, SCHIZO) tente de pousser à bout le concept de Métal industriel. Amateurs de musique expérimentale venez écouter !
La plupart des groupes de Métal industriel fonctionnent sur une dualité essentielle, à savoir à partir d’un contraste entre des guitares organiques et des claviers synthétiques.

En ce sens, DOUBLESION n’innove en rien, seulement il va encore plus loin dans le concept, en poussant le synthétique à l’extrême et en l’assumant pleinement. Par exemple, les claviers sont volontairement aussi synthétiques que sur les vieux jeux de Nes et Supernes, ce qui à la première écoute surprend énormément.
Il en va de même pour la batterie. En général les groupes utilisant une boîte à rythme font en sorte de choisir celle qui paraît le moins synthétique: DOUBLESION fait le choix inverse. Il est clair que la batterie est l’élément le plus difficile à accrocher, car le manque de nuances fait que le tout se répète terriblement. En revanche, le groupe propose un travail très intéressant sur les guitares. Ces dernières sont très polyvalentes, passant autant du Black-métal au Rock’n’roll, que des effets bruitistes au solo. Le jazz, comme pour tout groupe expérimental n’est pas non plus en marge et vient régulièrement se greffer au reste, offrant même un solo de basse très sympathique sur la chanson « Your doktor in my staff ».
A l’arrivée, et même après plusieurs écoutes, on ne rentre jamais véritablement dans l’album. L’expérimentation est judicieuse mais quand même très stérile. Les performances techniques des guitares valent le coup, et on salue la prise de risque d’un tel album, refusant totalement la convention, néanmoins l’écoute, d’un point de vue purement sensible est désagréable. Pour pouvoir rentrer dans cet album, il faut avoir une réelle volonté de l’analyser, il s’agit d’un album qui ne peut s’écouter que si on lui accorde une écoute technique. Pour le spectateur lambda l’écoute de ce "Cannibal Surgery" pourra même être un calvaire. Par exemple le groupe refuse en permanence des structures classiques de morceaux. Ainsi, au sein d’une chanson, on sautera du Black-métal, au rock’n’roll, en passant brièvement par le Reggae avec pour unique fil conducteur la batterie et les claviers synthétiques.

En moins de vingt minutes DOUBLESION arrive à nous déstabiliser grandement, mais même après plusieurs écoutes attentives, cet album ne procure pas grand plaisir. Ceci étant, il ne s’agit sûrement pas là du but du groupe, de fait on serait tenté de leur accorder 10/10 pour la performance et 0/10 sur les valeurs poétiques et émotionnelles.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut