CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine RAPIDFORCE
Burst Under Pressure [ 2008 ]
(Durée : 44.45)
Style : Metal thrash
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.twilightzonerecords.de
Contact groupe : http://www.myspace.com/rapidforce
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 30 juin 2008 - Chroniqueur : EVIL PRIEST
 

Je ne saurais pas vous dire pourquoi, mais à la simple lecture du nom du groupe, je m’attendais à une superbe formation Heavy / Speed / Thrash hyper robuste, à une véritable machine de guerre comme Sabaton, récemment encensé à juste titre dans votre webzine favori.
Eh bien j’avais tort de me préparer pour une raclée de Metal traditionnel.
Dès les premières secondes, le son de Rapidforce m’a crispé. Une sensation aussi agréable qu’une remontée gastrique pour un résultat qui finit obligatoirement au fond de l’évier. Pourquoi tant de haine me direz-vous ?

D’abord, regardez-moi cette pochette. Du vert Matrix et du rouge Turista, délicieux alliage s’il en est, sur fond de bras musculeux aux tatouages tribaux pixellisés… Le Soufly du pauvre.
Effet visuel pire que le blouson d’un Punk à chiens qui fait la manche devant un Monoprix. Et malheureusement, le contenu est à peine moins mauvais que le contenant. Il s’agit d’une pompe intégrale de Pantera (d’ailleurs le label met carrément la comparaison en tête de gondole, c’est fait en gros et gras, même pas en nota bene, non, à en croire la bio, la similitude avec les Texans serait même la marque de fabrique de Rapidforce…) Les riffs sont gras et syncopés. La voix est poussive, beuglante et pas toujours posée aux meilleurs moments. La batterie résonne plus qu’elle ne sonne. Et le son, clou du spectacle, est étouffé, sans aucun relief. On dirait du MP3 tout compressé. Autant on peut se permettre d’être léger sur l’enregistrement quand on fait du Black Metal minimaliste, autant on n’a pas le droit à l’erreur quand on veut ressembler à Pantera.
Voilà pour ce qui en est du disque stricto sensu.
Après, histoire de faire un peu de discrimination positive et se mettre ainsi dans l’air du temps, le « bagage » du groupe a un peu adouci mon mécontentement.
Ce groupe s’est formé en 1990 en Yougoslavie, enfin je ne sais plus quel était le nom du pays il y a 18 ans, mais toujours est-il qu’il s’agit d’une zone des Balkans où la vie – d’un groupe de Metal qui plus est – n’a pas dû être toujours marrante.
Donc, c’est sûr, sur le plan musical, je vous déconseille cette acquisition. Maintenant, si vous souhaitez soutenir l’effort d’un groupe qui a certainement dû passer par de multiples péripéties pour survivre, c’est une autre histoire.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top