CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine MELENCOLIA ESTATICA
Letum [ 2008 ]
(Durée : 37.29)
Style : Black Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.atmf.net/label/disciples.php
Contact groupe : http://www.atmf.net/label/melencolia.htm
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 01 juillet 2008 - Chroniqueur : Decembre
 

Aeternitas Tenebrarum Music Foundation (alias A.T.M.F.), le trop méconnu label black metal italien a encore frappé fort ! Après s’être imposé avec des sorties comme Forgotten Woods, ATMF a doucement fait son bonhomme de chemin en sortant Beatrik, Janvs, Locus Mortis, etc. Tous ces groupes observent une ligne de route assez similaire : émotion – froid - classe. Quand est-il alors du nouvel album de Melencolia Estatica ?

Il y a à peine deux ans, Melencolia Estatica sortait son premier disque sur ce même label, un essai qui avait été bien reçu dans l’underground. Aujourd’hui ils reviennent en force avec ce deuxième album : « Letum » et ses cinq morceaux lourds en passions et en mouvements. Avec « Letum », les trois musiciens officient dans la cour du black métal mélodique froid. Aussi bien élevée qu’infiniment désespérée, leur musique vous emmènera loin dans ses méandres aux allures mélancoliques, toujours empreinte d’une classe au fort caractère. Des riffs audacieux en passant par les mélodies appelant des abysses toujours plus profondes, je peux sans hésiter dire que la guitare est l’une des pièces maîtresses de « Letum ». Fait peu étonnant quand on constate que le projet est à l’origine de Climaxia, guitariste et bassiste. Le jeu de batterie vole légèrement moins haut que le reste, apportant la parfaite assise rythmique pour que les auditeurs se délectent, j’y reviens encore, des mélodies aux six cordes.
Etablissant une ambiance proche de celle qui collerait au suicide dominical, la musique de « Letum » est magnifiquement couronnée d’un chant black forcené et acharné. On pourra lui reprocher un manque de variations venant comme aplatir ses cousines envolées instrumentales, pourtant magistrales. Profitant de très longs morceaux mélodico-atmosphériques, alors que l’ambiance était bien posée, « Letum » se clôt et nous laissera sur une touche amère au vu de l’ivresse ressentie tout du long. Espérons du prochain album qu’il soit plus long que celui-ci.

« Letum » est un précieux sanctuaire, un aller retour constant entre les abysses et le ciel, entre le profond désespoir et la classe baroque, un bouillonnement intense pourtant si tranquille, si délicieusement maladif … Laissez vous saisir par cette musique définitivement sombre, par cet halo intimiste dont vous ne pourrez ressortir qu’une fois le voyage consommé – sans modération aucune.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR