CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ENSIS
Overture (the Burning Shrine Of Hypocrisy) [ 2008 ]
(Durée : 19.20)
Style : Death-mélodique/métalcore
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label :
Contact groupe : http://www.ensis.lu http://www.myspace.com/ensistheband
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 08 juillet 2008 - Chroniqueur : GOHR
 

Les premières notes de « Overture (the burning shrine of hypocrisy) » ne donnent absolument pas le sentiment qu’il s’agit là d’un groupe français. La musique d’ENSIS mélange de Death scandinavien et de Métalcore outre-atlantique tend à se détacher de ce qu’y est écoutable dans le paysage sonore de l’hexagone. Ne nous réjouissons pas pour autant trop vite : le groupe possède de nombreuses qualités mais cette démo met aussi en avant d’autres défauts.

La qualité principale vient de la maturité indéniable des compositions. Chaque chanson est percutante. Les riffs très typés IN FLAMES ou AT THE GATES, sont saisissants et soutenus par une batterie nerveuse à souhait (« Last gulp » possède certains plans vraiment intéressants et le jeu est particulièrement varié). Les influences Thrash-métal ont aussi leur importance et se font régulièrement sentir pour tous les musiciens. Le chant, lui, énergique et plus typé Hardcore vient délivrer un flot de rage s’associant assez bien avec la frénésie et la vitesse des compositions. En plus, la production est très bonne pour une démo et le son possède assez d’ampleur d’où un impact assez remarquable.
Seul défaut de cela : le manque d’originalité. ENSIS ne propose rien et attaque sur un terrain ou de nombreuses formations d’envergure mondiale détiennent la palme d’or. Le groupe parvient néanmoins, avec la dernière chanson, à proposer quelque chose de beaucoup plus personnel. Dans cette dernière, intitulée « How to love my foolish mind », une dimension progressive vient s’afficher et la tendance Métalcore est plus ou moins évacuée. Le solo est assez développé et vient tant et si bien colorer cette fin d’album que les sept minutes de la chanson sont assez saisissantes. Le break mid tempo est particulièrement efficace et pour la première fois depuis le début du CD, un certain niveau d’intensité émotionnel est atteint. Il va de soit que, aussi technique soit-il, ENSIS se cherche encore. La dernière chanson nous ferait presque croire que le groupe s’est presque trouvé, il n’y a plus qu’à attendre et à voir ce que le futur dira.

En conclusion, cette démo s’avère à l’arrivée plutôt sympathique bien que non indispensable. Les fans de Death-mélodique allant des vieux AT THE GATES aux récents THE HAUNTED devraient a priori y trouver une source de plaisir.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top