CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ADRANA
Perturbatio [ 2008 ]
(Durée : 54.13)
Style : Heavy metal lyrique
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.adrana.com http://www.myspace.com/adrana
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 19 juillet 2008 - Chroniqueur : AVALON
 

Le centre de la France va faire parler de lui ! ADRANA nous arrive de Tours, mais à vrai dire cette troupe musicale a surement du s’échapper d’un univers fantastique de Tolkien, où créatures mystiques et féeriques se côtoient pour nous donner un concept – et premier – album « perturbatio ».

Alors est-ce que l’univers onirique du groupe arrive à nous marquer par sa différence, sa personnalité, son originalité, sa technique…Nous pouvons dès à présent répondre par l’affirmative. Le concept n’est pas original, évidement étant donné que moult groupes heavy metal vont dans le sens féerique et fantastique. Mais le groupe a su créer LEUR monde, leur univers, ce qui est déjà une grosse réussite, grâce à une personnalité bien affirmée. Nous noterons des textes écrit façon opéra, avec parfois des dialogues entre chant masculin et féminin. Le chant français, latin ou anglais est porté bien haut et de main de maitre par la chanteuse ANAE, qui s’en sort avec les honneurs, étant donné que dans ce style lyrique, la barre avait était mise très haute – par Tarja (Nightwish), entre autres. Parfois nous tombons sur des chanteuses insipides avec un chant faux, et parfois nous tombons sur ADRANA ! Chant clair, juste, très haut perché, lyrique, il faut juste apprécier ce chant, qui module beaucoup et qui passe dans beaucoup de registres, même parlé. Bravo. Quand aux autres techniciens, c’est également un sans faute, tout est calé, inspiré, je mettrais un petit bémol sur le synthé qui est parfois trop mis en avant et dont le son n’est pas à la hauteur, peut-être trop synthétique justement.
A noter l’apparition d’un chant black sur « L’eveil de markus » qui contraste bien avec le lyrique et ce fond parfaitement dans l’ensemble assez varié. La production est plutôt bonne donc, et l’intérêt pour les compos toujours grand car il faut avouer qu’ici, un travail a été particulièrement fait sur leurs agencements et leurs cohérences.

Vous l’aurez compris, tout amateur d’ heavy sympho / lyrique se doit de posséder ce premier album qui laisse présager d’une suite fort prometteuse, pourvu que le groupe continue sur sa lancée et accentue le coté orchestral (non synthétique) et varié. Un grand album à découvrir !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR