CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine AMBERIAN DAWN
River Of Tuoni [ 2008 ]
(Durée : 36.20)
Style : Heavy symphonique
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.ascendancerecords.co.uk
Contact groupe : http://www.amberiandawn.com http://www.myspace.com/amberiandawn
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 28 juillet 2008 - Chroniqueur : S.Y.L.
 

Amberian Dawn est un groupe finlandais de métal symphonique avec chant lyrique. Point. Fin de la chronique.

Terminer un article avant même de l’avoir commencé est vraiment très tentant, à la vue de ce que nous proposent nos amis scandinaves, et la première phrase résume véritablement à elle-même le contenu de leur premier album. Pour aller même encore un peu plus loin, je cite « […River of Tuoni] plaira certainement aux fans de groupes tels que Nightwish, Sonata Artica, Edenbridge et Vision of Atlantis … » , c’est écrit noir sur blanc au dos de la pochette promo, et voilà qui affiche donc les objectifs du groupes ? quelle ambition !

Pour ceux un peu lents à la détente et qui n’auront pas encore compris ce dont il est question ici, un léger développement s’impose donc. Amberian Dawn s’inscrit dans la longue lignée des « Nightwish-like », lignée dont tous les albums superposés donneraient une pyramide faisant de l’ombre à Gizeh en personne. Le manque d’originalité est l’énorme point négatif qui étouffe le groupe et c’est bien dommage, car les qualités musicales sont réelles, mais cette formation ne parvient apparemment pas à se libérer d’une certaine emprise musicale, ou a choisi délibérément de se la jouer « suiveurs » ? pire encore. Quoiqu’il en soit, le chant, qui manque souvent d’un peu de coffre (non, le terme est mal choisi, disons plutôt « mal employé », car notre cantatrice est visiblement capable d’envolées plus en joie, mais qui tombent mal), plombe souvent les compositions au niveau des couplets, heureusement qu’Amberian Dawn peut compter dans ses rangs d’autres musiciens maîtrisant leur technique. Car qui dit école finlandaise dit souvent virtuosité ; pour cette fois, celle-ci s’exprime avant tout au sein des éclairs de génie d’un guitariste soliste qui, entre thèmes (« River of Tuoni ») et superbes solos, parvient à lui seul à maintenir l’intérêt en éveil. Autant dire que la tache accomplie est de taille ! Mais cela ne fait pas tout, et quand River of Tuoni se pare d’intros au piano et d’une ballade sans âme (« My only star ») une seule envie rejailli : arroser de pétrole la dite pyramide évoquée précédemment et y mettre le feu…mais au prix actuel de l’essence…Ce premier album sera donc conservé, et certainement offert rapidement à un grand amateur de métal symphonique, séduit par la bonne exécution, la bonne production et les quelques lignes musicales intéressantes qui parsèment des bouts de compositions.

Mais que faire pour que les nouveaux groupes finlandais puissent enfin se détacher des influences de leurs prédécesseurs ? quelle idée originale leur proposer ? en voilà une : peut-être qu’utiliser quatre violoncellistes qui feraient des reprises de Metallica serait un concept à creuser et qui s’appellerait pourquoi pas « Violoncellica » ? enfin, le nom pourrait être modifié mais proposons l’idée à Amberian Dawn en espérant un sursaut d’orgueil et de créativité pour une prochaine réalisation.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
AMBERIAN DAWN - The Clouds of Northland Thunder AMBERIAN DAWN - End Of Eden AMBERIAN DAWN - Circus Black AMBERIAN DAWN - Re-evolution AMBERIAN DAWN - Innuendo

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR