CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SARDONIS
7”ep [ 2008 ]
(Durée : 13.46)
Style : Doom
Informations :vinyl EP
Interview :
Contact label : http://www.electric-earth.be
Contact groupe : http://www.myspace.com/sardonis666
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 25 août 2008 - Chroniqueur : EVIL PRIEST
 

Vous ne me croirez pas, on a reçu ce cd-r sorti du fin fond de la Belgique fait avec une pochette, imprimée à l’arrache, au dos de laquelle figure … des jeux comme on en faisait sur nos livres d’anglais du collège ; genre reliez la case B avec l’image 3 … Hallucinant !
Mais n’ayez crainte, fans de Doom, le 1er septembre cette joyeuseté arrivera sur le plus noble de tous les formats, à savoir une bonne galette vinyle. J’en rêve déjà.
Et non content d’être totalement comblé par la musique de Sardonis (et je vais essayer de vous transmettre cet enthousiasme en quelques lignes), je vais m’achever de plaisir en m’offrant ce superbe disque quasi-autoproduit (Electric Earth étant un label belge totalement obscur, ne proposant sur son mailorder que du Doom au format analogique – hell yeah !).

Tout ce que va nous proposer Sardonis dans 7-inch ep est génial, jugez plutôt :
- une pochette façon ‘danse macabre’ médiévale, pour du Doom, y’a pas mieux,
- une musique qui, dès les premières notes, nous glace le sang par ses vibrations caverneuses et sourdes que seuls les morts peuvent vraiment percevoir (ok, j’en fais un peu beaucoup).
Mais on tient là un futur grand du Doom traditionnel, vous en conviendrez. Quatre titres, pour quatre odes à la noirceur, à l’oppression et au style ‘Metal’ peut-être le plus mélancolique.
Avant de vous expliquer ce qui vous attend vraiment sur cet ep, deux petites précisions indispensables : Sardonis est un duo (un spécialiste des cordes et un autre pour les fûts) qui a une appétence toute particulière pour la lourdeur (normal, c’est du Doom !) exprimée dans des fréquences franchement basses. A un point où l’on se demande « mais où est donc passée la guitare ? ». Ça joue franchement bas, comme si vous assistiez à un concerto pour … basses.

Et qui dit deux musiciens, dit souvent pas de chants. Et oui, au stade de cet EP, Sardonis est une formation uniquement instrumentale – et cette tactique, trop peu exploitée dans le Metal développe ici tout son charme. Les zicos vont droit au but pour que nous nous retrouvions bercer par leurs macabres marches. Et ça marche !
Sur le premier titre ‘Nero D’avola’, Sardonis nous plonge dans une ambiance digne des premiers Saint Vitus … Rien que ça. Les fans du genre comprendront. Ça groove déjà plus sur ‘Skullcrusher AD’ que revêt par ce fait un côté presque Stoner vers la fin. Rythmiques tout aussi cartons pour ‘MOR’ mais avec des guitares plus fuzz qui me font penser à du Viaje A 800 – autre très bon groupe inclassable et quelque peu méconnu de la scène Metal stricto-sensu. ‘Sick Horses’ clôt l’expérience en conjuguant tous les talents dont le groupe a fait preuve sur les trois premiers morceaux et ne laisse présager que du meilleur pour l’album en préparation. Miam miam.

Verdict : Underground, nouveau, sincère et original ; un ‘must’ pour les fanatiques du Metal. Du vrai.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
SARDONIS - II

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top