CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DAGOBA
Face the colossus [ 2008 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 50.32 - Style : Metal moderne
Informations :
Interview :
Contact label : http://season-of-mist.com
Contact groupe : http://dagobaonline.com http://myspace.com/dagoba
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 07 septembre 2008 - Chroniqueur : MazaK
 

Après un "what is hell about" très convaincant et plutôt bandant, les Sudistes dagoba reviennent sur le devant de la scène métallique française avec leur dernier rejeton, à savoir le très attendu "face the colossus". Allons directement à l'essentiel: le groupe semble avoir le cul entre deux chaises!

Là, où le précédent disque s'orientait sans compromis vers un metal extrême haut de gamme et rentre dedans, le petit dernier semble vouloir s'assagir. Bien sûr rien à redire des capacités musicales des Dagoba: Franky, à la batterie, montre une fois de plus ses capacités à tâter du fût sans ménagement et avec talent, Shawter possède un organe vocal "attrayant", Werther est un bassiste confirmé et Izakar sait manier le manche...! Mais certaines choses font que les onze titres proposés ici ne sonnent pas toujours à leur avantage et la sauce a parfois du mal à prendre. D'abord, il y a ce synthé un peu mièvre et omniprésent (un peu comme dans un band trendy de gothique-metal) et surtout il manque le petit frisson, la petite touche qui ferait de ce "face the colossus" un disque innovant et cohérent.
Niveau mélodie le groupe pourrait s'apparenter à une version "couillue" et violente de Stone Sour ("silence 3" possède des petits airs de "through the glass" de L'ami Corey et ses compères). On se demande si ce colosse, bien que redoutable de précision et de professionnalisme sur scène, ne nous dévoile pas avec ce nouvel opus ses pieds d'argile?
Bien entendu on est loin du navet ou d'une vraie déception mais l'on s'attendait à un peu plus de peps, d'originalité et de prise de risque; certains titres sont presque pompeux pour un groupe de cette envergure; notamment sur "the world in between". En revanche lorsque Dagoba s'attaque à un morceau tel "orphan of you" et ose la touche black metal (pas loin d'un Emperor période "prometheus") le résultat est concluant, voir brillant. Question son, c'est plutôt du bon! Normal, c'est Tue Madsen qui s'en charge, mais le hic vient du mixage…où sont les guitares? Ecrasées derrière le reste…!

Un bon album, pas franchement révolutionnaire qui satisfera les fans die-hard (et ils sont nombreux) ou ceux qui n'ont pas eu la chance d'écouter "what is hell".





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DAGOBA - What hell is about DAGOBA - Post mortem nihil est DAGOBA - Hellfest 2014 DAGOBA - Tales of the black dawun

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut