CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine UNSUN
The End of Life [ 2008 ]
(Durée : 42.19)
Style : Métal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.centurymedia.com
Contact groupe : http://www.myspace.com/unsunmusic
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 04 octobre 2008 - Chroniqueur : GOHR
 

Alors que VADER, le groupe culte de Death-métal polonais sort un best-of à l’occasion de ses 25 ans de carrière, Mauser, son guitariste, met soudainement les voiles afin de sortir le premier album de son nouveau groupe : UNSUN. Radicalement opposé à VADER, la musique de ce dernier nous entraîne dans un monde mélodique, beaucoup plus Rock et surtout, mais hélas, terriblement mainstream.

A vrai dire, le plus gros reproche que nous pouvons faire à un tel album est qu’il cherche à s’attirer les faveurs d’un trop large public. Par exemple, on a le sentiment que UNSUN cherche autant à plaire aux fans d’un groupe de Métal-classique tel que NIGHTWISH, qu’à plaire aux fans d’un combo de Néo-rock tel que EVANESCENCE. Par exemple, sur une chanson comme « Whispers » les claviers opèrent sur le terrain de l’orchestration dite classique, mais aussi sur quelque chose de plus synthétique, notamment lors du break, bref sur quelque chose de plus Néo-métal.
Reconnaissons, que malgré tout, la musique de UNSUN est extrêmement bien ficelée. Comment ne pas réagir positivement aux claviers Dancefloor de « The Other side » ? De même, on doit admettre que la performance de Mauser est tout bonnement excellente, tant il arrive à proposer des riffs sympathiques et très loin de l’univers Death-métal auquel il nous avait habitué. Ses plans très typés Néo-métal possèdent un excellent groove et donnent très bien corps aux chansons de UNSUN. Le soliste qui est en lui n’est pas mort non plus, c’est ce que nous montre une chanson comme « Lost innocence » ou « Face the truth » où il nous délivre un solo très Rock, un terrain où nous ne le connaissions pas non plus.
En fait, le défaut d’un album tel que celui-ci est qu’il est presque trop propre. Le tout sonne calibré et conventionnel. Aucune fantaisie ne vient nous saisir à aucun moment. Evidement, il est difficile de ne pas chantonner le refrain de « Whispers » (très typé Pop-rock), tant ce dernier est catchy, mais, cela ne fait pas tout. Il manque l’originalité mais aussi l’endurance. J’entends par là que le groupe ouvre l’album avec une chanson très dynamique (le single), que les premiers morceaux sont dans l’ensemble efficaces, mais une fois passé le cap de la cinquième chanson, la linéarité s’installe définitivement. Que reste-t-il d’un tel album ? Une belle voix féminine, malheureusement trop conventionnelle et une belle production, quelques chansons sympathiques. Certains diront un « copier/coller » d’EVANESCENCE, ils n’auront pas forcement tort.

Il va de soit que Mauser vise un plan de carrière avec UNSUN. Avec un album tel que « The End of life », qui enchaîne les clichés du Rock-métal mainstream et qui tourne en rond, la déception est grande. Nous ne critiquons pas le choix artistique d’avoir quitté un groupe extrême pour un groupe plus grand public, mais seulement le fait que sa musique est à l’arrivée assez plate. Les fans de Rock/métal à chant féminin trouveront peut-être un produit intéressant, les autres seront inévitablement déçus.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
UNSUN - Clinic for Dolls

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top