CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine EISREGEN
Blutbahnen [ 2007 ]
(Durée : 55.02)
Style : Dark metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.massacre-records.com
Contact groupe : http://www.fleischhaus.de/ http://www.myspace.com/frissscheisse
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 16 octobre 2008 - Chroniqueur : AVALON
 

Vous ne vous êtes jamais senti parfois seul, à aimer un groupe que tout le monde déteste ? Parfois même, vous êtes conscient que le groupe à ses lacunes, qu’il est faiblard, que techniquement c’est limite, mais bon, vous persistez et vous continuez à aimer un petit élément accrocheur, des mélodies qui vous parlent, un son qui vous touche. Et bien voila le cas avec EISREGEN. Dès lors que l’on prononce le nom de ces allemands, la populace vous fuit comme un pestiféré. Et alors, j’aime aussi Evol, moi !!!

Revenez ! Alors c’est au fond de sa cave que le pestiféré vous parle de l’album de 2007 « Blutbahnen », des teutons black metalleux. Là je vois déjà certains retrousser les manches, prêts à me tuer. D’accord, ce n’est pas un groupe de black « comme les autres ». D’ailleurs, leur black est, au fil du temps, passé à la trappe, pour finir avec un metal dark et mélodique, limite dark/black/folk. En réalité je me demande pourquoi ce groupe, qui a sorti tout de même 7 albums – sans parlers des démos, et autres mcd – est boudé par les français. Pas assez bon techniquement ? Certes, les riffs thrash sont basiques parfois, le chant est dark/black avec un allemand qui roule parfois les « r », et parfois se fait clair.
Les mélodies sont sur cet album néanmoins imparables, avec le coté sympho assez appuyé, des notes de pianos qui marquent bien les mélodies et vous restent en tète tout la journée. Est-ce ce mélange des genres dark/black et mélo/pop/folk/sympho qui dérange ou déroute ?

Quoi qu’il en soit, le groupe me fait penser à une cuvée de vin. La cuvée 2007 est bonne, et se bonifie avec l’age. Toute est plus carré, plus maitrisé qu’auparavant, le groupe s’est trouvé et propose vraiment quelques chose d’intéressant. Je persiste. Je vous accorde le mauvais gout pour les pochettes. Mais pour les titres présentés, admettez qu’il y a du mieux, ne me laissez pas tout seul ! Certains sont vraiment très surprenants, tel le « Blutbahnen », tout en douceur, limite slow mélodique, avec la petite note de piano « qui va bien ». Idéal pour faire pleurer les récalcitrants au style…Rassurez vous, vous aurez également de la double pedale et tempo rapide avec des titres comme « Frischtot ». Il faut juste aimer le chant allemand (entre clair/mélo et haineux), pendant près d’une heure.

Non, je ne démordrais pas. J’aime ce groupe et surtout cet album, qui est assez réussi dans l’ensemble, avec des titres très entrainants, mélodieux et qui vous entrainent dans leur univers – certes assez particulier. Bon, je sors de ma grotte, ne m’en voulez pas si je persiste et je signe : il y a une dose de génie dans ce groupe !
Vous verrez sur l’album suivant !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
EISREGEN - Schlangensonne EISREGEN - Rostrot EISREGEN - Todestage

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top