CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ABSENTIA LUNAE
In Vmbrarvm Imperii Gloria [ 2007 ]
(Durée : 38.26)
Style : Black metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.serpenscaput.com/
Contact groupe : http://www.absentialunae.com/ http://www.myspace.com/absentialunae
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 08 novembre 2008 - Chroniqueur : Ultimecia
 

Pour ceux qui ne seraient pas au courant, l’Italie possède quelques bons groupes underground, auxquels s’ajoute Absentia Lunae, une petite découverte qui réjouira les fans de Black Metal. Le quatuor de Trieste naquit en 2002 et après deux démos, sorties respectivement en 2004 et 2005, nous livre son premier album composé de huit titres, intitulé « In Vmbrarvm Imperii Gloria ».
Sans toutefois révolutionner le Black Metal, Absentia Lunae nous propose ici un opus aux sonorités plutôt True mais très digeste pour le genre. D’autres influences sont également perceptibles, telles que Mayhem, voire même Dissection et Love Lies Bleeding sur certains passages.
Malgré des riffs rapides, très bien exécutés et du blasts beat à volonté, l’ensemble reste aéré en retombant sur du mid tempo ou bien sur des parties ambiantes, façon Shining. Les guitares tendent à s’harmoniser avec parfois quelques chorus, on entend même la basse, c’est tout dire !! Le chant quant à lui reste un peu trop répétitif, même si quelques voix claires viennent briser ce schéma, rappelant quelque peu Virgin Black sur « Died Story Manifesto ». Avis aux amateurs de Shining, vous n’allez pas être déçus : les trois derniers morceaux en sont particulièrement teintés. La basse s’y fait plus présente, la batterie incorpore toutes les subtilités d’Hellhammer (voire plus) et on retrouve les ambiances plus « jazzy », typiques de nos suédois. De ce fait à vous de voir : soit vous adorerez car cela vous rappellera la performance de Kvarforth et sa clique, soit vous hurlerez au scandale à l’écoute de certains passages…Cependant n’allez pas croire que Absentia Lunae se résume à du plagia de Shining, loin de moi cette idée trop réductrice. Nos italiens savent composer un black de qualité, riche et nuancé, jouant à la fois sur des ambiances et des riffs hargneux. De plus, le tout sonne très pro et la production reste honnête.

En définitive, on ne peut que saluer la belle performance de nos amis de la péninsule, qui n’en sont qu’au début de leur lancée. Le potentiel est là, ils ne leurs restent plus qu’à affirmer une identité un peu plus personnelle. Le prochain album est prévu pour 2009, ils y arriveront probablement, je n’en doute pas.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR