CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine CYRIL LEPIZZERA’S GROUP
Smile has the deat [ 2008 ]
(Durée : 44.57)
Style : Heavy/gothique
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.cyrillepizzera.com http://www.myspace.com/cyrillepizzera
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 11 novembre 2008 - Chroniqueur : Oceancloud
 

Cyril Lepizzera est un talentueux guitariste français, habitué aux exercices instrumentaux débordants de shred. Amateurs de Satriani et autres Malmsteen ont du être ravis par ses efforts précédents, pourtant…Oui, pourtant, en cette année 2008, Cyril Lepizzera change. Change de son, change d’optique, change de style pour proposer un album plutôt étonnant entre heavy metal et ambiances gothiques.

Sur « Smile has the death », Cyril Lepizzera a laissé libre court à ses amours gothiques, son coté obscur pourrait on dire. Point de cavalcades de guitar-hero ou de ballades mielleuses sur fond de solo interminable, le crû 2008 se veut sombre, inquiétant, gothique, lourd. Tout d’abord, c’est cette fois ci sous l’appellation de « Cyril Lepizzera’s group » que notre ami se présente. C’est important car ce n’est plus l’homme qui se met en avant, mais bien un effort de groupe. Déjà, pour la première fois, la guitare laisse de la place à du chant ! Cyril Lepizzera s’occupe des voix masculines avec un chant typé black/death, placé un peu en retrait, ce qui apporte un aspect vraiment sombre et malsain à ses vocaux.
Ceci se marie parfaitement avec les riffs et les rythmiques plombées qui composent cet album. Ce chant dark se voit compléter par les vocalises féminines de la jeune Ellen McLeod, dans un registre plus gothique/lyrique. Si son timbre est agréable, sa prestation ne semble absolument pas au niveau du reste de l’album. Chant faux ou mixage défaillant, le fait est que ses lignes de chant ne paraissent pas du tout en phase avec la musique, donnant un sentiment d’inachevé sur les compositions sur lesquelles elle intervient.
Heureusement, elles sont peu nombreuses, car l’impression d’entendre un mauvais casting est très désagréable et pourrait dissuader certains de pousser l’écoute plus loin ; Ce serait fort dommage, car cet album recèle d’excellentes compositions, travaillées et inspirées autant sur le fond que sur la forme, c'est-à-dire autant sur l’aspect musical que sur l’ambiance que l’on pourrait parfois rapprocher de Danzig ou Death SS.
Un dernier petit point négatif à propos de la production qui ne semble pas tout à fait à la hauteur. Elle manque un poil de profondeur et certains éléments se retrouvent en arrière sans raisons apparentes.

Cyril Lepizzera est parvenu avec brio à se renouveler sur ce nouvel opus. Vraiment inspiré, il semble avoir véritablement trouvé son propre créneau, sous la forme d’une musique heavy, sombre mais sans négliger ses amours de guitar hero. Tout n’est pas parfait bien sur et un petit sentiment d’inachevé vient ternir le tableau, mais en continuant sur cette lancée, le groupe de Cyril Lepizzera peut revenir avec un autre album vraiment marquant.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR