CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine RUINA
Ukruina [ 2008 ]
(Durée : 40.39)
Style : Metal Black/death
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.hammermark.de
Contact groupe : http://www.ruina.com.ua
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 24 novembre 2008 - Chroniqueur : AVALON
 

Il y a des signes qui ne trompent pas, surtout quand on rentre dans le domaine du « patriotic black metal ». Ici, il est question de patriotisme Ukrainien, avec son lot de runes et de terres brulées ; nous ne parlerons pas du reste, étant donné que le coté politique de la chose ne nous intéresse nullement. Par contre parlons de cet opus, le premier pour ce duo Ukrainien, et je dois dire que malgré leur étiquette peu engageante pour ma part, leur musique par contre est vraiment intéressante. Alors pourquoi s’en priver ?

Tout d’abord, il ne s’agit pas d’un énième album de « blaaaaack metôl » où le blast foisonne et la froideur vous immobilise en un quart de seconde. Non, ici le duo passe en revue bon nombre de styles et fait par là-même envoler tous les clichés liés au genre. Oui, il ne faut pas se fier aux apparences voilà la leçon que nous propose RUINA. C’est bien simple, on place nonchalamment le cd dans la platine en craignant le pire, et 40 minutes plus tard on se dit « c’est déjà fini ? »…La production est très bonne, moderne et à la hauteur des compos présentées ici. Et là où la surprise est grande, c’est quand à la qualité des compos. C’est très technique, avec des solos et des riffs de très haute volée, et surtout très variés, avec même des parties indus. La batterie alterne fort bien les tempos, entre blasts (peu) et mids, tout est millimétré et excellemment agencé (batteur qui est parti pendant l’enregistrement). La basse est tout juste énorme, et le chant…Le chant oscille entre black malsain et death mais ne prend pas le monopole, les guitares sur cet album sont à la fête. Le tout, avec des breaks et des changements de rythmes très fréquents, et des mélodies insufflées par les bons solis de guitare. Parfois, des accents folks pointent leur bout de nez, rares mais assez pour donner une autre approche musicale.

C’est bien simple, cela faisait un sacré bout de temps que je n’avais pas entendu de black de ce niveau. Un black proche de ses racines, tout en ayant un pied dans le modernisme et la technique. Où comment l’Ukraine nous donne parfois des cours de musique…Si vous aimez le black ouvert et riche de sonorités, précipitez vous chez votre disquaire ukrainien, à moins qu’il soit déjà en rupture de stocks…Excellent !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top