CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


PARAGON
Screenslaves [ 2008 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine - Durée : 49.50 - Style : Heavy/thrash-métal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.massacre-records.com
Contact groupe : http://www.paragon-metal.com http://www.myspace.com/paragonlegions
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 05 décembre 2008 - Chroniqueur : GOHR
 

Qu’est-ce qu’un groupe comme PARAGON, c'est-à-dire neuf albums dans une pure veine Heavy/thrash-métal, a t’il encore aujourd’hui à nous prouver ? Plus grand-chose, certes, mais à ce niveau là il faut savoir se maintenir et surtout ne pas faiblir. Qu’en est-il donc de ce « Screenslaves », neuvième album des allemands ?

Affirmons-le d’entrée : le résultat est plutôt de bonne qualité mais PARAGON ne nous offre pas vraiment de surprises. Aucune rupture radicale, nous restons dans un style sans concession, profondément dans la lignée du Thrash-métal allemand. Les guitares sont incisives, la voix hargneuse et parfois les chansons sont même un peu prévisibles. Quoiqu’il en soit, on constate que le groupe fait en sorte de doser son album, afin de ne pas trop sombrer dans la redite. « Hellgore » est un étalage de violence, « Disconnected » est un titre excellent en matière de capacité d’accroche et « Entombed », lourd et lent, nous plonge dans un univers glauque etc. Les chansons sont donc, à l’arrivée, assez bonnes, à l’image de la production, également assez traditionnelle. Cette dernière est très Heavy et relativement Old-school. Les guitares par exemple, sont à la fois chaudes, puissantes et classiques. Il en va de même pour la batterie, refusant le mixage trop moderne, avec une grosse caisse très en avant. Néanmoins, PARAGON marque un point fort au niveau des guitares. Nous n’avons pas de plans arpégés, progressifs ou quoique ce soit de ce genre, mais nous avons beaucoup de solos tous aussi bons les uns que les autres. Des parties leads mélodiques d’une très bonne qualité nous sont offertes, dans l’ensemble plus mélodique que ce à quoi nous habitue la majorité des groupes de Thrash-métal. Une chanson comme « Bloodfeast » illustre bien cela avec presque deux minutes de solos assez bien ficelées. Soulignons par la même occasion la performance de la basse, qui se distingue bien tout le long de l’album, nous offrant généralement des lignes mélodiques plus subtiles que ce que l’on serait tenté de croire au premier abord.
Les cinquante minutes de PARAGON se déroulent plutôt bien, quoique nous n’avons pas une irrésistible envie de réécouter tout de suite le Cd. Il faut admettre que l’écoute des dernières chansons est assez laborieuse, surtout quand l’on voit l’inutile morceau de clôture « L’eridita », soit la version italienne de leur chanson « Legacy »… bref, cela donne le sentiment que PARAGON ne sait pas vraiment comment terminer son album.

PARAGON a toujours fait du PARAGON et ce nouvel opus ne déroge pas à la règle. L’ensemble est sympathique bien qu’un peu longuet et ce « Screenslaves », dont le titre pourrait évoquer une certaine modernité, est totalement trompeur, puisque c’est définitivement les vielles valeurs du Métal qui intéressent nos allemands. Les amateurs de métal moderne peuvent fuir de toute évidence.





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
PARAGON - Revenge


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut