CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine UNSWABBED
[in situ] [ 2007 ]
(Durée : 45.12)
Style : Metal / Post-Grunge
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label :
Contact groupe : http://www.unswabbed.com Http://www.myspace.com/unswabbed
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 27 décembre 2008 - Chroniqueur : Martin
 

À lui seul le titre de ce dernier album d'Unswabbed nous annonce la couleur, à savoir sombre; après une douzaine d'années d'existence, les Lillois ne trouvent toujours pas leur bonheur dans la société (l'album débute par un « Ma place » : je ne trouve plus ma place dans ce monde).

Au niveau des textes, si la plume de Seb est belle, on peut regretter parfois le côté « cliché » des sujets traités (je ne sais pas faire comme les autres […] dans ce monde sans pitié!) mais surtout son côté répétitif, tout tourne (trop) autour de la douleur existentielle et plaintive. Ce qui me permet de rebondir sur la voix de Seb puisqu'elle sonne bien plus grunge (notamment sur « un monde sans pitié » et « pourquoi ») ou encore rock (« libre comme l'air » où elle est sublime par ailleurs) que metal. Seb oscille vraiment bien entre le clean et le saturé mais nous semble plus inspiré par le rock que par le metal. Ce sont plus les deux guitares (Filz et Charles) qui nous rappellent qu'on a affaire à du metal avec des riffs lourds et saturés (« ma place », « pourquoi », « à la dérive ») installant une ambiance sombre et énergique qui n'est pas sans rappeler la scène metal californienne des milieux 90', tout en allant parfois puiser dans un rock beaucoup plus tranquille (« libre comme l'air »), leur mixture rock/metal est simple mais efficace. Le bassiste (Tof), à mon sens, suit trop l'ensemble du groupe, en soutenant bien l'aspect sombre de la musique, et n'affirme pas assez son identité propre (à part sur « addict » et « un monde sans pitié »). Au niveau de la batterie, on se trouve loin du metal, c'est réellement le rock (« addict ») et le post-grunge (« ma place ») qui priment. La production est très bonne.

Un album qui porte bien son nom puisqu'on y retrouve les thèmes chers à Unswabbed. L'univers y est très sombre. Globalement, la musique est simple (malgré une recherche plus poussée par le chanteur) mais efficace. Un bon album rock/metal qui n'est pas sans rappeler Aqme (en mieux!) même si on ressent un petit manque d'inspiration sur les derniers morceaux. Un album sincère à découvrir.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
UNSWABBED - Tales From The Nightmares Vol. 1 UNSWABBED - De l'ombre à la lumière

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR