CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


POST OFFENSE
The fear beyond your so called perfection [ 2008 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine MCD - Durée : 21.22 - Style : Emocore
Informations :
Interview :
Contact label :
Contact groupe : http://www.myspace.com/postoffense
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 19 janvier 2009 - Chroniqueur : GOHR
 

En provenance de la région parisienne, voici POST OFFENSE. Ancré dans un style Hardcore/emocore pas fondamentalement original, le groupe parvient néanmoins, tout au long de cet Ep, à nous proposer quelque chose de sympathique. En revanche sachez-le d’emblée, si vous ne savez pas apprécier ce style, vous n’apprécierez sans doute pas ce « the Fear behind your so called perfection ».

En effet, le principal défaut de ce groupe vient du manque de personnalité. Une influence très présente dont POST OFFENSE semble avoir du mal à se détacher est 36 CRAZYFISTS. Cela est en partie du aux riffs tirant sur le Punk et la façon dont s’alternent hurlements écorchés et voix claires un peu mielleuses. Une autre influence, également assez mainstream est celle laissée par la scène Death-mélodique, notamment au niveau des plans de guitares très scandinaviens, dignes d’un IN FLAMES. Pourtant, grosse surprise : le groupe s’en sort beaucoup mieux que certaines autres formations confirmées du genre. Un combo maintenant international comme SONIC SYNDICATE, serait presque détrôné par ces jeunes gens, notamment en raison de l’efficacité de leurs compositions. Les morceaux sont assez courts et il n’y a jamais vraiment de fioritures. POST OFFENSE sait ménager ses effets et sait parfaitement à quel moment il doit passer d’un plan accrocheur à un plan extrême et cela pour un résultat parfois détonnant. Par ailleurs, on apprécie également cette façon que le groupe a de « provoquer » l’auditeur. Ce que j’appelle la « provocation » est cette manière de régulièrement faire basculer soudainement leur style dans un autre registre. Par exemple, sur « Breaks the silence » une voix porcine très Death-métal sort de nulle part et repart sans prévenir. Le temps qu’on la remarque et que l’on soit surpris, elle s’est déjà évanouie. Il en va un peu de même sur la chanson « Goodbye », où arrive comme un cheveu sur la soupe, une nappe de clavier technoïde, qui en un court instant fait naître un univers aussitôt anéanti. Bref, ce genre de décalages viennent vraiment conférer de la puissance à l’ensemble, en revanche, les refrains en voix claires sonnent tellement cliché qu’à ces moments là que le groupe serait contre productif.

En conclusion, POST OFFENSE, propose avec « the Fear behind your so called perfection » un Ep relativement inégal. On retient à l’arrivée des chansons plus agréables, mais trop de stéréotypes et finalement un certain manque de spontanéité, viennent empiéter sur l’ensemble. Rien de catastrophique donc, mais quelques éléments à rectifier pour que POST OFFENSE soit véritablement bon.





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut