CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SITH
Leiden [ 2009 ]
CD digipack (Durée : 67.06)
Style : Goth/indus/electro
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www.myspace.com/iscreamtourprod
Contact groupe : http://www.myspace.com/sithlegroupe
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 24 janvier 2009 - Chroniqueur : S.Y.L.
 

De la citée en ruine émergent trois silhouettes...le chaos nucléaire n'a pas tout anéanti, Sith approche! Un décor se construit sur "Leiden", un album empli d'une ambiance froide obscure et post apocalyptique. Nouvelle illustration de la réussite du mélange agressivité/musique électronique dans la tradition de l'école française, car oui, école française il y a, l'appréhension de cette première réalisation s'annonce mouvementée, l'écoute garantissant un slalom entre les arcs électriques et les zones radio actives.

Pas de chichis, pas de complications l'objectif de Sith : aller vite et droit au but! Dans cette idée, "Leiden" (qui reprend sur ses 15 titres les 5 pistes issues de la précédente démo du même nom) se dépouille de toutes les structures encombrantes. Un gros riff, un chant saturé agressif, un sample, on enclenche, on démarre direct lancé en troisième et c'est parti, 0 à 100 en trois secondes, Sith, c'est un peu comme un tank dopé à la nitro...l'aspect technique des compositions s'en remet alors à un caractère plutôt primaire où beat electro, répétition des samples et son unique des guitares se réunissent dans une vocation d'efficacité plus que d'étalage d'une maitrise instrumentale. Idem pour l'originalité car malgré un mélange sonore variant entre goth/electro/metal/core, le résultat global retranscrit au final des lignes sonores déjà entendues. Les apparitions de Benoit 16 et de Vx69 (chacun d'eux officiant dans leur style clairement reconnaissable) tendent dans cette direction, rapprochant Sith de la scène électro punk. Et alors? Avec des titres incisifs et des atmosphères violentes le trio parvient à atteindre son but : créer un disque au fort impact et sans concessions.
Quoique, sans concessions...en y regardant de plus près "Leiden" laisse apparaître quelques passages de répit auditif avec des compositions à la teneur plus mélancolique (« Lost », « Love you to death ») et des apparitions de voix claire. Malgré un son global très métallique, l'album ne se forme donc pas exclusivement d'une suite continue de pistes destinées à l'annihilation des tympans. Les apports de piano/synthé (et le tube « Memories »), applaudis par Robert Miles ainsi que les petits bruitages samplés contrastent par ailleurs étrangement avec les dominances extrêmes et ouvrent ainsi la musique du groupe à un public plus large, plus large du moins que les amateurs exclusif de tueries électroniques sonores; et oui, il y a un peu de modération sur "Leiden", après, dommage ou non tout est question d'appréciation .

Avec une production plus que bonne pour un disque du genre, Sith ne pourrait s'introduire de plus belle manière dans la panorama musical avec un "Leiden" tranchant, à l'énergie glacée, et qui plus est en élégante version digipack; la présentation, ça compte aussi! Un bel objet, de la bonne musique, on prend...en attendant la revanche.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top