CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DADABOVIC
Carbamazépine [ 2008 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
- Durée : 42.53 - Style : Fusion Metal
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www.myspace.com/calderarecordsindie
Contact groupe : http://www.dadabovic.fr http://www.myspace.com/dadabovic
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 25 janvier 2009 - Chroniqueur : TOTALDEATH
 

Attention, on a affaire ici avec une bande de petits furieux venus du ch’ti nord avec sous les bras un 1er album, qui a la base apparaît comme une bonne farce bien calibrée, mais qui réserve bien des surprises avec un thème en fond de toile tout ce qu’il y a de plus sérieux !
Le décor ? Un hosto psy ! Les musiciens ? Tous habillés dans le style « Urgence » (vous savez, avec Georges Le Clown !) ! Quesaco « Carbamazépine ? Eh bien ceci : 5H-DIBENZO (B, F) AZEPINECARBOXAMIDE-5 (formule chimique) ou plus simplement utilisé contre l’épilepsie et les troubles bipolaires ! C’est bon, vous suivez ?
Le groupe Dadabovic, du nom du guitariste et accessoirement « interne d’un centre psychiatrique pour cause d’épilepsie » (ou inversement ? Allez savoir lequel prend le plus de place…) propose un univers vraiment hors du commun, que cela soit musicalement comme visuellement !

Commençons par la musique : si tous les chemins mènent à Rome, ici toutes les musiques (ou presque) mènent à Dadabovic ! Véritable vivier ouvert à différents styles, le groupe incorpore à la fois du gros Metalcore, de la fusion (ah les slaps !!), du Rock et même un style plus accessible comme de la variétoche ! Ce n’est pas pour rien que l’on est surpris à la 1ère écoute, et entre autre au 1er titre avec son intro de trompette et tuba contrebasse, rien de plus déstabilisant ! Passé l’effet de surprise, on se dit que les musiciens « touchent leurs billes » afin de faire un gros patchwork musical de toutes leurs influences sans rester cantonné dans tel ou tel registre… Vocalement, le chant en français est partagé entre le Professeur Dadabovic et le psychopathe Romanescù, l’un dans un registre Metalcore teinté de Death, l’autre foncièrement Hardcore / punk sur des textes à la fois engagés puisque parlant justement de maladie causant la perte mentale de soi même et de l’internement psychiatrique plus généralement. Donc du sérieux quand même sur une base musicale assez joviale ! Et du jovial il y en a ! Il n’y a qu’à ausculter les titres : « Paul Pau », « Le sérum d’Hervé Rité » ou encore « Butchered by césarienne »…. y a matière à se marrer croyez-moi !
Si un titre ne ressemble pas à un autre tant la diversification est présente sur ce cd, il est vrai par contre qu’arrivant vers la fin du de l’album une certaine longueur dans les riffs aurait pu être évitée afin de garder l’attention de l’auditeur ! Passer ce petit « problème », le patient « Dadabovic » mérite quand même que l’on s’y intéresse, ne serait ce que pour l’ensemble du travail sur cd comme en live puisque outre les tenues de scènes volées à l’Institut Française de Psychiatrie (héhé), des projections agrémentent leurs shows (ou bien devrais-je dire leur cirque ?) afin de rentrer de plein pied dans leur univers bizarre pour certains mais surtout bien réelle pour d’autres malheureusement ! Et si le groupe bénéficie du soutien de la Ligue française contre l’ épilepsie ce n’est sûrement pas pour rien !!

Original dans son concept, original dans sa musique, il est fort à parier que le groupe puisse ouvrir des portes au-delà du monde du Metal !





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut