CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine KINGFISHER SKY
Hallway of Dreams [ 2009 ]
CD (Durée : 45.48)
Style : Folk melo / rock metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.suburban.nl
Contact groupe : http://www.kingfishersky.com/ http://www.myspace.com/kingfishersky
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 09 mars 2009 - Chroniqueur : AVALON
 

Fans de Within Temptation, rapprochez en vitesse ! Kingfisher Sky est effectivement né en 2001 sous l’impulsion Ivar de Graaf, ancien batteur donc de Within Temptation et qui a tenté le tout pour le tout, comme au loto : créer un groupe qui se rapproche le plus de… Within Temptation mais en rock. Pari tenu ! Ici tout y est ou presque : le chant féminin tenu par Judith, la basse par Eric Hoogendoorn (Orphanage), bref six musiciens pour nous faire un mix entre du rock et du metal très mélodique…

Là où le bas blesse, c’est dans la description du groupe, dans leur fiche promo pour ce premier album. Ce « Hallway of Dreams » aurait du être inspiré par Tori Amos, Kate Bush, Peter Gabriel, Mike Oldfield, Pink Floyd et Porcupine Tree… Oui, mais le hic est qu’aucun des groupes cités en influences ne se ressent clairement ici ! Peut-être la voix de Judith se rapproche parfois d’une Tori Amos effectivement, lors du chant clair sur coulis de rock doux et sirupeux (« Balance of power »). Le seul point positif de cet opus est effectivement le chant. Car la belle a oublié d’être mauvaise, normal quand on a passé sa jeunesse dans les conservatoires me direz vous. Le chant est l’élément moteur de l’album, cela tombe plutôt bien. Car oui, hors mis le premier titre en guise d’intro « The craving » qui se rapproche d’un Within, tout le reste de l’opus est très clairement plus rock mélodique. Comme si le groupe avait vidé Within de sa substance metal en gardant que le coté mélo dramatique à faire pleurer les chaumières. C’est beau, ne vous y trompez pas. Les titres sont souvent agrémentés de guitare acoustique, de flute et de sonorités légèrement folk et celtique. Mais voilà, je ne dois plus être autant sensible à ce genre de musique qu’avant. Mes kleenex sont restés dans leur boite et tandis que l’album se déroule sous un charme et des mélodies trop mielleuses, l’assoupissement prend corps.

C’est beau, c’est mélodieux à souhait, c’est plus folk rock que metal (même si ici ou là un titre viens vous réveiller), donc le groupe a préféré cibler les plus sensibles d’entre vous, et n’ayons pas peur de le dire, plutôt un public féminin. Pas sur qu’en concert la sauce prenne pour captiver 40 minutes un public qui aura bien fait de prévoir un oreiller tout aussi moelleux que les compos. Beau, mais long, très long …





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR