CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


WEDNESDAY 13
bloodwork [ 2009 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
MCD - Durée : 24.54 - Style : Rock/punk/gothique/métal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.demolitionrecords.com
Contact groupe : http://www.wednesday13.com http://www.myspace.com/officialwednesday13
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 24 mars 2009 - Chroniqueur : Maggy May
 

Pour ceux qui regrette l’époque de Muderdolls, voici le retour de Wednesday 13 (ex-membre) avec un troisième album solo ‘Skeletons’, un nouveau label (DR2 record) une nouvelle line-up avec aussi un nouvel EP ‘Bloodwork’, six titres à disséquer sans aucune pitié.

Quand on voit le parcours musical de Joseph Pool alias Wednesday 13, on se dit qu’il ne faut pas être trop méchant même si son album est mauvais. Sur les routes du rock/métal depuis 1992, il a accompagné Joey Jordison (Slipknot) et Tripp Eisen (Dope, Static X) dans The Reject puis Muderdolls. ‘Bloodwork ‘ n’est qu’un EP qui accompagne la sortie de l’album ‘Skeletons’, six titres acoustiques et outtakes. Fans de Muderdolls, Marylin Manson, Slipknot et autres…vous allez adorer cet EP, si vous détestez, passez votre chemin et revenez aux sources de leurs inspirations Rob Zombie en particulier.
‘Bloodwork’ est un bon EP marketing pour faire vendre l’album. A l’écoute, on devient curieux de savoir si sur 12 titres, Wednesday 13 arrive à tenir son rythme et son originalité. ‘Bloodwork’, six titres éclectiques avec des guitares acidulés.
Wednesday a compris la recette du rock/métal qui fait vendre. Une voix vampirique, des guitares lourdes, des mélodies et des refrains accrocheurs comme ‘ i love to say fuck’, une batterie omniprésente en compagnie de son inséparable double pédale (cher à Joey Jordison). Sur les quatre premiers titres, on se demande si avec son expérience Wednesday aurait pu faire autre chose que reprendre du Murderdolls en solo. A partir de ‘ my demise b.c’ une compo qui sonne vraiment plus perso on comprend pourquoi…les chansons mélancoliques accompagnées d’une guitare folk….eh bien…c’est drôle...si il a voulu copier Stone Sour, c’est loupé.
La voix de Dracula sur une partition de Joan Baez... ça ne va pas ensemble où alors pour faire peur à ses parents hippies repentis à Halloween ! Le dernier titre ‘ skeletons a.d’ sonne de la même manière...quoiqu’un peu plus travaillé.
Toujours est-il qu’il manque horriblement de justesse. Grâce à ‘Bloodwork ‘ vous saurez toute de suite s’il faut investir dans son album ‘Skeletons’ …ou non.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
WEDNESDAY 13 - Fuck It We'll Do It Live WEDNESDAY 13 - Condolences


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut