CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine EMPEROR
Live Inferno [ 2009 ]
CD (Durée : 2.24.04)
Style : Black metal symphonique
Informations :Double dvd et double cd
Interview :
Contact label : http://www.candlelightrecords.co.uk
Contact groupe : http://www.emperorhorde.com http://www.myspace.com/emperorhorde
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 28 mars 2009 - Chroniqueur : Ultimecia
 

Mesdames et messieurs, votre attention s’il vous plait !! En 2005, le groupe légendaire de black metal EMPEROR, qu’il serait sacrilège de présenter, avait annoncé son retour sur scène, du moins pour quelques concerts. En 2009, Candlelight Records décide d’immortaliser l’évènement, en sortant pour le 20 avril, un double live des représentations données au Inferno festival en Norvège et à Wacken open air en 2006. Cette offrande intitulée « Live Inferno », sortira au format d’un double dvd et d’un double cd audio ainsi qu’en double vinyle en édition limitée. Bien sur, même si cette sortie sent la pure opération marketing, dans le sens qu’elle joue avec les nerfs des fans attendant patiemment et sûrement de façon utopique un nouvel album, elle en est cependant l’occasion d’un moment de recueillement, retraçant avec nostalgie, la brillante carrière de ce groupe mythique. Petit détail important, la chronique concerne uniquement les cd et pas les dvd.

Bon, il est évident que ce live est largement postérieur à la période d’apogée du groupe, située vers 1997, avec la sortie du sublimissime « Anthems to the welkin at dusk », à l’unanimité le meilleur album de black sympho de tout les temps. Mais grande surprise pour moi qui ne les ai malheureusement jamais vu en live, la set list fait honneur aux débuts d’EMPEROR. En effet, sur les 15 morceaux joués au Inferno festival, 6 sont issus de « In the Nightside Eclipse », 4 de Anthems et même le morceau « Wrath of tyran » est présent. Bref, de quoi ravir les adeptes de la grande époque.
Le live au Inferno festival commence très fort, avec l’excellent « Into The Infinity Of Thoughts» ou du moins c’est ce que l’on croit, car non, il s’agit en fait d’un medley compilé avec d’autres morceaux du même album. Je vous entends déjà hurler au scandale, surtout si vous n’étiez pas au concert donc pas au courant. Mais rassurez vous, c’est le seul medley de toute la liste, les empereurs n’ont heureusement pas prévu de couper tous leurs plus grands chefs d’œuvre de la sorte.
S’en suit « Cosmic keys to my kreation and time », en un peu plus speed que sur album, mais surtout, ce qui est trèèèèès appréciable, avec un son cent fois meilleur. La batterie a vraiment de la profondeur et le jeu de Trym y prend vraiment toute sa dimension : réglée au millimètre près avec une puissance dévastatrice. Arrive alors, à la troisième position comme sur album (à se demander si ce n’est pas fait exprès…), l’excellent, le cultissime, le sublime, l’incommensurable, l’indescriptible et j’en passe, « Thus Spake the Nightspirit » de Anthems. Parfaitement exécuté, avec un son très honnête et un Ihsahn très en forme, au plus juste sur sa partie en chant clair, (sauf sur la dernière phrase), retranscrivant à merveille toute la magie présente sur l’opus. Les morceaux sont parfaitement exécutés, en un peu plus rapides que sur albums, avec une mise à l’honneur pour « In the nightside eclipse » comme on l’a déjà dit.
La qualité sonore est relativement bonne et pêchue, permettant de bien comprendre l’ensemble des instruments, sauf la basse quasi inexistante. Les guitares sont tout de même un peu noyées, mais les solis (et solos) ressortent très distinctement et c’est le principal. Que dis-je ! La qualité sonore est excellente à comparée de « in the nightside eclipse » et de l’abominable live in Frostland, que certains d’entre vous doivent posséder ! La messe se conclut avec « Ye entrancemperium », dont on imagine facilement l’euphorie générale qu’il devait régner dans le public ainsi que le nombre impressionnant de cervicales déboîtées. Les empereurs quittent alors leurs sujets sur fond de « opus a satana ».

En ce qui concerne le live à Wacken présent sur le deuxième disque, il est plus court, 12 titres au lieu de 15. La set list est la même et commence là aussi par le medley de « Into The Infinity Of Thoughts». Le son est très bon, peut être juste plus médium que celui en Norvège. Ihsahn est assez communicatif avec le public et un peu plus juste sur certaines parties en voix claires. Le live à Wacken est plus vivant, plus énergique que le premier…on s’y croirait presque !

Pour conclure, c’est une bien belle offrande que nous propose ici Candlelight. Les live d’EMPEROR se faisant rares, le « live Inferno » est une belle pièce que tout fan se doit de posséder. EMPEROR nous prouve une nouvelle fois que son talent n’a pas de limite, puisqu’il est capable de transmettre à merveille toute la subtilité de sa musique en concert.
Dans l’attente d’un éventuel prochain album, ou de nouvelles dates….qui sait ?





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
EMPEROR - Live At Wacken Open Air 2006 - A Night Of Emperial

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top