CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


INEVITABLE END
The severed inception [ 2009 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 34.06 - Style : Grind death
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.relapse.com
Contact groupe : http://inevitable-end.com http://www.myspace.com/inevitableend
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 06 avril 2009 - Chroniqueur : Cujo
 

Petit nouveau sur la scène grind death, Inevitable End voit son premier album, après deux démos, sortir via le label Relapse Record, un signe qui met d’entrée de jeu en confiance, car ce label n’est pas réputé pour signer des toquards ! Relapse nous recommande le groupe si l’on est adepte de Cannibal Corpse, Suffocation, The Red Chord, Origin et bien d’autres…

C’est en partie vrai, mais pas seulement, car la musique de Inevitable End est bien plus torturée que les combos précités. Si la musique du groupe est violente au possible et se trouve gorgée d’influences death ou grind, les musiciens n’hésitent pas à emprunter des chemins tortueux qui donnent à l’album un aspect profondément chaotique. Même s’il ne navigue pas dans des sphères aussi barrées qu’un Psyopus, les breaks sont incessants, les riffs sont techniques et tournoyants et le groupe atteint parfaitement le but qu’il s’était fixé : noyer l’auditeur sous un tsunami de décibels. Et même si l’ensemble est réalisé avec beaucoup d’habileté, l’album montre tout de même quelques limites.

Les musiciens hésitent donc entre plusieurs directions. On passe d’un death hyper bourrin pas éloigné parfois d’un groupe comme Origin à des plans volontairement décousus qui flirtent avec le hardcore. Parfois même Inevitable End se laisse aller à quelques escapades plus mélodiques, et la sauce ne prend pas à tous les coups. Certains titres se montrent fort bons, mais le groupe, encore jeune, ne maîtrise pas encore totalement sa recette. Même s’il on peut sans conteste saluer l’envie du gang suédois de proposer quelque chose de personnel, il se dégage de ce disque une certaine maladresse dans la juxtaposition des styles. Mettons cela sur le compte de la jeunesse de la formation, car techniquement les musiciens assurent à 100%, certaines parties sont énormes, et il ne leur manque pas grand chose pour que leurs compos soient réellement équilibrées. Malgré ses imperfections, « The Severed Inception » s’écoute avec intérêt et les points positifs l’emportent largement sur les quelques points négatifs.

Pour un premier album, Inevitable End s’en sort donc pas mal et nous prouve qu’il a un potentiel énorme. Ce disque a le mérite de proposer quelque chose de relativement original et je mets ma main à couper que leur prochain opus serra une tuerie. Inevitable End, retenez bien ce nom…




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
INEVITABLE END - The oculus


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut