Chroniques d'albums CD

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqué | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


Pavillon 666 - metal rock webzine LACUNA COIL - Shallow life [ 2009 ]
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD (44.05) | Metal rock
Informations
INTERVIEW :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label http://www.centurymedia.com
Contact groupe http://www.lacunacoil.it/ http://www.myspace.com/lacunacoil
 Pavillon 666 - metal rock webzine

Chronique : 07 avril 2009
Chroniqueur : Chart

LACUNA COIL est de retour avec « Shallow life » qui sortira le 20 avril 2009. Cela fait maintenant un peu plus de 10 ans et 5 albums que ce groupe sillonne la planète et les salles de concerts. J’aurais toujours en mémoire leur prestation au GODS OF METAL à Milan en 1999 lorsque ce groupe jouait vers 12h00 pour un set de à peine une demi heure. Ils en ont fait du chemin depuis et autant dire qu’ils sont devenus un grosse machine du genre. Alors que l’album précédent, « Karmacode » marquait une sorte de virage pour le groupe, « Shallow life » semble au contraire raviver la flamme.

L’ouverture de l’album se fait un « Survive » à l’intro un peu plus sombre qu’à l'accoutumée avec des voix étranges qui scandent un air que l’on retrouve un peu plus loin dans le titre. La qualité de la production se fait instantanément ressentir. Il n’y a aucun doute sur les moyens mis en œuvre par CENTURY MEDIA pour cet album. Au passage, cette production a été assurée Don GILMORE (Avril LAVIGNE, LINKIN PARK, PEARL JAM.) La propreté du son permettrait presque à LACUNA COIL de passer sur nos ondes radio. On est bien loin de l’underground avec un album comme celui-là.

« Spellbound » est le titre qui a été retenu comme premier single. Il est assez fidèle au reste de l’album. Le tempo de ce morceau est assez proche des autres titres du reste de l’album. Il est intéressant de noter que Andrea FERRO prend plus d’importance au chant que d’habitude. C’est lui qui assure tous les couplets. Christina SCABBIA se contente de chanter les refrains. Souvent je me suis demandé pourquoi ce groupe avait deux chanteurs. Les parties d’Andrea FERRO, lorsqu’il y en a, pourraient être le plus souvent assurées par l’un des musiciens. Sa voix, pas ses qualités de chanteur, ne m’a jamais parue vraiment convaincante. Elle pourrait faire penser à une mauvaise copie de celle de James HETFIELD par moment. Christina SCABBIA occupe tellement bien la place de frontwoman que j’ai toujours tendance à me dire « Ah ouais, c’est vrai, il y a aussi un chanteur dans LACUNA COIL !»
Bref, peut-être que certains ne seront pas d’accord avec cette thèse. (Ils n’ont qu’à me le faire savoir histoire de voir si je suis le seul à penser ça. Profitez en, vous pouvez laisser vos commentaires en dessous des chroniques !) Bon, revenons à « Spellbound.» Ce titre est comme je le disais assez bien choisi pour sortir en single. Il est efficace, facile à retenir et muni d’un refrain entêtant. Il y a même un côté légèrement « IN FLAMES » en particulier pendant le solo. Bon, c’est léger mais faites bien attention, vous verrez, vous l’entendrez.
Il y a pas mal de bonnes chansons sur cet album « Survive », « I won’t tell you » et ses rythmes un peu disco, « I’m not afraid », « I like it » qui me fait penser à une version métal de MADONNA, « Unchained », « Shallow life »… Mais bon, on trouve aussi quelques pistes moins intéressantes, « Wide awake » notamment qui fait un peu remplissage. Dans l’ensemble, même si on ne peut pas non plus tout apprécier dans un album, on peut au moins reconnaître que celui-ci s’écoute très bien d’une traite.

Il y a des chances pour LACUNA COIL récolte les fruits de son labeur. Je ne serais pas étonné s’ils accédaient à quelques marches au-dessus en terme de business avec cet album. Tout cela est assez bien formaté pour passer en radio sans choquer les ménagères. Je ne dirais pas qu’ils se sont un peu vendus au music business parce que cela serait ridicule de tirer à boulet rouge sur un groupe qui veut vivre de sa musique, mais j’ai tout de même un peu de retenue. Ce style de production pourrait faire basculer LACUNA COIL dans quelque chose qui pourrait devenir un peu trop commercial. En clair, pourvu qu’on ne l’entende pas trop de partout, ça pourrait devenir lassant à la longue.



PARTAGER :
pavillon 666 webzine metal rock Achetez ce CD ICI
pavillon 666 webzine metal rock
Autres chroniques d'albums du groupe
LACUNA COIL - Karmacode LACUNA COIL - Dark Adrenaline LACUNA COIL - The 119 show - Live in London

Donnez votre avis sur l'album

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 
 


Fonctionnement
pavillon 666 webzine metal rock Les chroniques bientôt en ligne | Etre chroniqué | Etre chroniqueur



Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
MONSTROSITY [Lyon - 69] > 02-06-2019
MONSTROSITY [69] 02-06-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : REDRUM04
REDRUM04
CONCOURS CONCERT : Sophie
Sophie (29)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours