CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


ARDITI
Omne Ensis Impera [ 2008 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 44.44 - Style : Martial Neo-Classique
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.equilibriummusic.com
Contact groupe : http://www.arditi.tk http://www.myspace.com/arditisweden
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 17 avril 2009 - Chroniqueur : AVALON
 

Quatrième véritable album pour ce duo / projet suédois ARDITI, qui ont également d’autres groupes tels que PUISSANCE, ALGAION, et des participations sur les deux derniers albums de Marduk. Doté d’un très beau digipack au design aussi austère et obscur que possible, « Omne Ensis Impera » se veut être dans la lignée de groupes néo classiques, d’un genre plutôt martial et industriel tels que des Blood Axis, Dernière Volonté, et pourquoi pas certains titres de Laibach !

Le décor est planté. Sur cet opus, le coté épique et symphonique assez grandiloquent parfois alterne très bien avec le coté martial en arrière plan. L’atmosphère très pesante et obscure rend cette pièce majeure forcement très apocalyptique, sorte d’avant gout des ténèbres. Les chœurs féminins néo-classiques façon opéra sont magnifiquement agencés et provoquent littéralement la chair de poule, d’entrée de jeu sur le titre éponyme. Parfois une vois masculine et narrative viendra faire une petite incursion ici où là, mais ce qu’il faut surtout retenir sur cet album c’est une force incroyable dans le grandiose, un peu comme si Wagner avait croisé Carl orff et Laibach, un mélange haut en couleurs – et ce malgré le noir et blanc de rigueur coté design. Certes, parfois nous retrouvons un petit coté redondant assez propre à ce style, mais les compositions sont si captivantes et sombres que ce contenu très homogène ne vous lâchera pas durant les presque 45 minutes.
Parlons également du contenu car vous l’aurez surement compris, le coté obscur mêlé à du martial colle parfaitement avec le sujet de la seconde guerre mondiale. Marteaux croisés, épée sur le design, quel message est ainsi passé ? Et bien pour information jeunes disciples, voici juste des faits liés aux thèmes abordés : les Arditis étaient à l’origine plus ou moins des nationalistes italiens, qui ont évolués au grès de la guerre et surtout de ses hommes de main vers les milices « Arditi del Popolo » (soldats du peuple) qui est devenu alors une organisation antifasciste née en 1921 en Italie, ayant pour objectif de s'opposer à la violence des chemises noires et fascistes. Tout ceci vous en conviendrez est fort d’histoire, et est retranscrit magistralement en musique par le duo suédois.

Fans de neo-classique martial, aucune déception en vue, bien au contraire, c’est un album d’une intensité et d’une noirceur à l’épreuve des balles. Pour ceux qui ne connaissent pas le style, je vous convie à écouter attentivement et sans aprioris cette œuvre musicale digne de ce nom…





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut