CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MY DYING BRIDE
An Ode to Woe [ 2008 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 67.20 - Style : Doom classieux
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.peaceville.com
Contact groupe : http://www.mydyingbride.org http://www.myspace.com/mdbride
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 18 avril 2009 - Chroniqueur : SINISTRE.13
 

Le voilà enfin l’objet tant attendu ! Après le magnifique album sorti en 2006 « A line of deathless kings » qui assoit encore un peu plus My dying Bride sur le trône de Maître incontesté du Doom atmosphérique. Voilà qu’en cette année 2008, ils reviennent pour le plus grand plaisir des fans et fêtent dignement le vingt et unième anniversaire du label Peaceville records, avec s’il vous plait avec dans leur hotte sacré un superbe cadeau, le live enregistré le 20 mars 2007 dans cette magnifique salle qu’est le Paradiso d’Amsterdam, décliné en deux supports, l’un audio et l’autre vidéo !

Il faut bien le reconnaître le principal intérêt réside dans la partie visuelle qui ne diffère en aucune manière de la version auditive, le moins que l’on puisse dire est que le public présent en a pris pleins les mirettes ! En effet il est important de signaler que la « set list » était à tomber par terre avec des titres comme « For you » « She is the dark » « Thy Raven Wings » « Catherine Blake » c’est tous les grands classique qui sont passé en revue. Treize brûlots au total parfaitement interprétés puisque la différence est mince entre la prestation studio et la version live ! Impressionnant de concentration, le mix sonore cristallin rendu par le Paradisio est énorme et la musique de My Dying Bride n’en devient que plus mystique encore, la dimension spectrale et cataclysmique est ici poussée à son paroxysme en particulier sur le fantomatique « She is the Dark » ou Aaron (chant) éclabousse l’assistance de son charisme christique, noir, malsain.

Les adjectifs manquent pour qualifier la dimension surnaturelle de ce concert, les atmosphères sont ici superbement bien mises en valeur par des « lights » relativement à propos, aucune faute de goût à signaler bien au contraire, que dire aussi de l’intro de « Thy raven Wings » avec en arrière fond des vitraux majestueux et resplendissant d’une lumière dont la provocante beauté pourrait rendre fou le diable lui même ! Le public ne si trompe pas et écoute avec attention et respect la messe donnée ce soir par les apôtres du sombre, à n’en pas douter beaucoup ne repartiront pas indemne de cette soirée, incontestablement placé sous le signe de la virtuosité, pour une fois les musiciens font corps et semblent indéboulonnables ! A noter la remarquable performance solide donnée par les petits nouveaux de la sections rythmique, Léna Abé (basse) et Dan Mullins (batterie),chacun connaissant son boulot dans le moindre détail. Pour sûr ces flibustiers ont du métier et maîtrisent la scène sans aucune approximation … dommage cependant que le format 5.1 ne soit pas proposé pour accentuer encore un peu plus le coté très haut de gamme de ce live. Hormis cette remarque purement technique rien ne viendra un seul instant entacher la découverte de cette magnifique pépite délicatement emballée dans un digipack dont le design très en phase avec le contenu rajoute un peu plus au caractère exceptionnel de l’opus ….

Indispensable, c’est un peu la seule chose à dire à tout amateur de Doom mais aussi de Heavy de Black et autres chapelles de la sphère « metal » qui se respecte, My Dying Bride serait il le prédicateur qui nous manque !? Au vu du résultat de ce live certainement ! « An ode to woe » résonne et résonnera encore longtemps dans le cœur des écorchés que nous sommes …. Fabuleux chef d’œuvre.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
MY DYING BRIDE - For lies i sire MY DYING BRIDE - A map of all our failures MY DYING BRIDE - The Ghost Of Orion


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut