CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DAATH
The concealers [ 2009 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 44.58 - Style : Darkcore metal
Informations :
Interview : :: LIRE L'INTERVIEW ::
Contact label : http://www2.centurymedia.com
Contact groupe : http://www.myspace.com/daath
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 18 avril 2009 - Chroniqueur : SINISTRE.13
 

N'y allons pas par quatre chemins les gens : l'écoute abusive du petit dernier des géorgiens (USA) de Daath (connaissance en hébreux) risque bien de déclencher un nombres plus qu'important de pathologies psychiatriques !
En effet à l'heure ou certains s'évertuent à ne jamais dépasser les limites de leur style de prédilection, d'autres s'amusent en toute décontraction à taper sans relâche contre le mur des lamentations des gardiens de la tradition. Voilà maintenant près de 6 années que Daath, avec le talent qui est le sien, ne déroge pas à ses convictions et mélange, brasse, une quantité non négligeable d'influences intégrant des sonorités indus, techno, hardcore, heavy, voir carrément jazzy à son death/black basique.
Une vision créatrice certes déjà réalisée par certaines formations, mais jamais dans cette optique qui se veut être un vrai chemin « illuminatoire » au niveau musical mais aussi très inspiré sur l'aspect intellectuel. L'ouverture d'esprit étant déjà un premier pas vers l'intelligence le concept n'en est que plus revigorant en ces temps difficiles. Cela dit il n'est pas évident de construire des fondations solides avec autant de divergence, de complexité derrière chaque riff.

Daath n'est cependant pas tombé dans le piège du 'melting pot' à tout va, la rythmiques reste à sa place et ne déroge que très rarement à son travail conférant par la même un soutient plus que solide aux envolées lyriques ou brutales des six cordistes. Le chant n'est pas la partie la plus intéressante de cet album, Sean Z le petit nouveau de la troupe n'est pas dès plus convainquant son coté très classique n'apporte finalement rien de plus que des parties vociférées à des années lumière de la générosité originale de ses compères. Un mauvais point qu'il serait bon de ne pas négliger pour les prochaines sorties tout comme la production manquant de personnalité et par instant de puissance,notamment dans les graves, amenant une froideur bien trop stérile à la maestria de l'ensemble. Cela dit, la qualité des titres proposés ne peut être remis en cause et laissera de bons souvenirs à vos cervicales. Mais ce qui se révèle le plus important au final est l'énergie dégagée ! Tout simplement impressionnante !

Avec une telle boulimie de sons, 'The concealers' aurait pu devenir rapidement indigeste voir fatiguant sur le long terme; Or il n'est pas question ici de production jetable, vite écoutée vite oubliée, la richesse des couleurs que dépeint Daath est bien trop importante et mérite d'être très largement saluée, tout comme l'enrobage physique du disque, avec une pochette des plus originales et de très grande classe. Un visuel aussi abstrait que l'univers développé ici bas. Définitivement un bel objet que voilà, soyez vigilant sa sortie est proche.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
DAATH - Daath

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut