CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine RUINS
Cauldron [ 2009 ]
CD (Durée : 40.12)
Style : Black Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.debemur-morti.com
Contact groupe : http://www.ruins.net.au http://www.myspace.com/ruinsblackmetal
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 26 avril 2009 - Chroniqueur : Black.Roger
 

RUINS, ce groupe n'est pas bien connu par chez-nous. En effet, lorsque l'on parle de black-metal nous avons souvent le réflexe de diriger nos oreilles vers les pays du nord de l'Europe, alors du black en provenance d'Australie, ce n'est pas courant. Pourtant, en Tasmanie (ile du sud de l'Australie), un duo maléfique composé de Alex Pope (chanteur/guitariste) et de Dave Haley (batterie) compose et joue depuis l'année 2000 dans différents projets. Leur troisième sortie discographique sous le nom de RUINS, nous est offert en ces débuts de l'année par Debemur Morti, label spécialisé dans le métal sombre. La nouvelle oeuvre s'intitule "Cauldron" et avec 7 titres nous propose un voyage en pays dark/black/death.
Ce duo donc qui constitue le noyau dur du groupe, s'est entouré de musiciens de session pour des prestations " live" en Australie notament pour jouer en compagnie de Satyricon en 2006, de Celtic Frost en 2007 et d'Immortal en 2008.

Alors pour ce nouvel opus, direction notre lecteur CD pour une écoute approfondie. Ruins c'est un black malsain, angoissant et oppressant, souvent mélancolique, mais déchirant en permanence. La voix est graveleuse et se décline souvent en envolées criardes sur des mid-tempos heavy-death bien souvent. Une bonne production nous fait apprécier les jeux de guitares qui dominent une batterie lointaine au demeurant. Quelques samples de bruits de guerre et destructions avec déclamations, renforcent l'idée de néant, de mort et d'ambiances suicidaires.
Mais tout ceci, toutes ces compositions, rappellent fortement les trop grosses influences d'un pionnier du genre, Immortal et nous sentons planer aussi l'ombre de Dissection sur le champ de ruines. Manque d'originalité donc, qui devient pesante tout au long de l'écoute des 40 minutes d'enregistrement et inévitablement l'écoute, sans surprise, devient vite lassante c'est un fait. Les musicos de Ruins, qui évoluent dans une sphère Australienne où l'on retrouve des liens avec The Amenta et Psychroptic ne sont pas des "manches" loin de là il faut le signaler. Mais il va leur falloir s'aventurer un peu hors des entiers battus du style pour nous accrocher avec leurs compositions bien trop convenues actuellement.
Pour l'instant "Cauldron", comme ses prédécesseurs, ne va pas défrayer la chronique mais se ranger dans le tiroir des oubliés du black-metal.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
RUINS - Front the final foes RUINS - Place of no pity

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top