CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


PAGANIZER
Scandinavian warmachine [ 2009 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine CD - Durée : 55.56 - Style : death metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.cyclone-empire.com
Contact groupe : http://www.myspace.com/paganizerband
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 24 mai 2009 - Chroniqueur : Cujo
 

Allez zou, Paganizer remet le couvert avec son septième album, rien que ça. Sept disques en onze années d’existence, ça en impose ! Et encore, je ne compte pas les splits et autres compilations, la dernière en date ne datant d’ailleurs que de quelques mois à peine. Peu de groupes peuvent se targuer d’être aussi productif…

Paganizer est le projet le plus sérieux, le plus stable dirons nous, de Roger "Rogga" Johansson, véritable terminator du death qui accumule les projets à un rythme effréné. Outre cette formation, le bonhomme à la voix de grizzly officie chez Demiurg, Banished From Inferno, Putrevore ou encore Ribspreader. Rogga possède un timbre assez monstrueux (genre de croisement entre Kam Lee et Chris Barnes) et compose à la vitesse de la lumière, il possède toujours une bonne centaine de riffs d’avance, d’où son implication dans tellement de projets. J’ai d’ailleurs chroniqué il y a quelques semaines le sympathique troisième album de Ribspreader, où le gaillard s’occupe également de la guitare et du chant, et j’aurais quasiment pu faire un copier/coller de cette chronique tant le style pratiqué par ces deux formations est semblable.

Du death métal dans sa plus simple expression, voici ce que propose Paganizer. Un death métal qui repose uniquement sur les gros riffs hyper gras de Môssieur Rogga et sur des mid tempo casse-nuque, le tout avec un groov assez bien senti qui peut parfois rappeler Six Feet Under (quand il est bien inspiré), Torture Killer ou Denial Fiend. Les amateurs de blasts ou de death technique ne seront donc pas à la fête avec « Scandinavian Warmachine », un album 100% old school qui se moque de tout ce qui a été tenté musicalement ces 15 dernières années. La musique est basique, mais pas mollassonne, loin de là, car les compos transpirent d’amour pour le death métal et sont efficaces au possible. Honnêtement, je ne vois pas comment ne pas se sentir transporté par les rythmiques assassines et testiculaires de « The Flesh », « Crusader » ou « Undead Warhead ». On peut par ailleurs noter ça et là quelques écarts plus mélodiques qui se montrent fort bienvenus, à l’image du titre « Colder », morceau que l’on jurerait tiré du répertoire lent de Hypocrisy.

Il est clair que seize titres pour 56 minutes, ça fait beaucoup, et tout n’est pas forcément bon à garder sur cette galette. L’album aurait vraiment gagné à être plus compact, même si un tel dévouement au métal de la mort force le respect. Bien que certains morceaux soient plus dispensables que d’autres, ce disque laisse une impression largement positive à l’auditeur grâce à l’efficacité des rythmiques. Vous noterez par ailleurs que je ne vous ai pas causé de la pochette, je vous laisserai seul juge à son sujet…





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
PAGANIZER - Carnage Junkie PAGANIZER - World lobotomy


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut