CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MINSK
With Echoes in the Movement of Stone [ 2009 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : NC - Style : psychedelic post-rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.relapse.com
Contact groupe : http://www.thesoundofminsk.com http://www.myspace.com/minsk
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 28 mai 2009 - Chroniqueur : AVALON
 

MINSK, ce sont des musiciens américains qui n’ont pas peur de prendre certains risques, chose assez rare venu de ce pays. Mais quand des groupes tentent d’avoir une véritable approche artistique et créative, il faut en premier lieu saluer la démarche, car ici on nage en pleine expérimentations et originalité.

« The Ritual Fires of Abandonment », leur dernier album en date avait déjà laissé des plumes chez certains mais le groupe en remet une couche, comme pour asseoir leur volonté d’en découdre et d’enfoncer le clou. « With Echoes in the Movement of Stone » est donc la suite logique dans un registre toujours aussi expérimental, allant dans les styles post rock, doom, et stoners psyché ultra plombé. Ce voyage entre ces différents courant laissera sur le coté tous les metalleux qui n’aiment pas prendre de risques, qui n’aiment pas le coté expérimental, pour aller vers des « produits » plus formatés.
Par contre, si les âmes curieuses et avides de sensations fortes veulent bien s’en donner la peine, cet album sera pour eux un monument sonore impressionnant. Car si le quatuor distille des rythmiques très pachydermiques, avec un tempo lent et plutôt doomesque, les guitares elles vous transpercent les tympans avec des notes post/indus/metal assez saturées.
Parfois on oublie aussi le metal pour se la jouer rock, mais c’est pour aérer cette ambiance générale, cet arrière plan qui va chercher dans les profondeurs les plus abyssales des tenebres. Très obscur, cet album est néanmoins et paradoxalement très fouillé et riche en sonorités diverses. Le maelström sonore est carrément prenant et ce coté expérimental passera en fait comme une lettre à la poste pourvu que l’on soit attentif. La noirceur et le chant qui n’est pas très violent - loin de là - me feront penser aux premiers Paradise lost. Pour les compos d’orientation « post rock », allez plutôt chercher du coté de Neurosis et Isis. Mais attention, cet album laissera des traces indélébiles et ne sera conseillé qu’aux âmes robustes.

Beaucoup plus abouti que leur précédent opus, ce mur du son post/doom s’avérera pour certains infranchissable, et pour d’autre, restera le maillon manquant à leur discographie. Quoi qu’il en soit, je ne peux que vous conseiller de découvrir ce groupe et de soutenir leur gros, très gros travail dans le seul but : proposer un album homogène mais très personnel, captivant et unique, pour ma part une pièce majeure à ne pas rater !




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
MINSK - The Ritual Fires Of Abandonment


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut