CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MASTERCASTLE
The Phoenix [ 2009 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 45.33 - Style : Metal rock
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.lionmusic.com
Contact groupe : http://www.myspace.com/mastercastle
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 01 juin 2009 - Chroniqueur : AVALON
 

A peine le groupe a été formé (2008) qu’il sort déjà son premier album studio « The Phoenix » ! Le trio n’a pas perdu de temps mais il a eu tout de même quelques secondes pour écrire sa biographie. Laissez moi donc vous présenter la chanteuse Giorgia Gueglio, le bassiste Steve Vawamas et le guitariste Pier Gonella, qui est plus connu dans ses autres groupes comme “Labyrinth” et “Necrodeath”. Le batteur lui sera la quatrième roue - de secours - du carrosse italien avec Bix (Vision Divine) qui est venu apporter un coup de main au trio.

Alors que donne des musiciens confirmés dans un style qui se veut (selon la bio) du "metal neo-classique" ? Et bien à vrai dire, un véritable ennui. Yngwie Malmsteen doit bailler toutes ses tripes devant un album qui est certes bien produit, bien exécuté, mais la plus part du temps franchement mou et ennuyeux. Le label étant connu pour ses groupes de hard progressif, on cherche ce coté prog sans le trouver. Nous observons par contre des titres parfois heavy et de bon niveau, où le guitariste se fait réellement plaisir, et sur ce coup c’est un regal : « My Screams ». Par contre le chant clair et heavy de la chanteuse, même si il est juste, reste souvent lassant et engage les compos dans une autre voie peu engageante qu’est le hard rock FM. Avec une voix plus pêchu et rock (qui a parlé de Doro ?), cet album aurait pu être un bon album de heavy couillu. Or, c’est ici une version « light », allégé en testostérone.
Bien entendu certains titres feront de moi un ardent menteur, comme sur « The Phoenix », qui accélère le tempo grâce à une bonne rythmique des guitares. Et ce même si le chant tente de freiner la machine. Un très beau titre. Vous l’aurez compris, cet album est assez inégal, avec du bon (heavy) et du moins bon (rock FM), et des solos de guitares pas assez nombreux à mon gout. En tout cas l’étiquette "neo classique" est largement usurpée, car je ne vois pas sur cet album de quoi utiliser cette appellation.

On passe un moment agréable, mais si l’on retient en mémoire trois titres brillants, le reste est fade et sans réelle saveur. Peut-être que pour la prochaine fois, il faudra prendre le temps de murir un peu tout cela car il y a un réel talent et des possibilités, pourvu que l’on ne brule pas les ailes du phœnix trot tôt…




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut