CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


AUGURY
Fragmentary Evidence [ 2009 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 55.03 - Style : Death/Prog
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.nuclearblastusa.com
Contact groupe : http://www.augurymetal.com http://myspace.com/augury
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 23 juin 2009 - Chroniqueur : Black.Roger
 

Ah la scène Canadienne, vivier d'un métal extrème et inventif entre par exemple un VOIVOD et un CRYPTOPSY. De cette scène ne pouvait qu'émerger un nouveau groupe de death/prog en folie, et il se nomme AUGURY. Venant de Montreal, le quatuor a vu le jour en 2002 et après un premier opus sorti en 2004 "Cancealed", bien accueilli par ceux qui ont pu se le procurer (car sorti prevue en intimité), voici l'album de 2009 intitulé "Fragmentary Evidence" qui sort chez Nuclear Blast cette fois-çi. Alors est-ce l'opus qui va faire connaitre vraiment le talent de ces gens du Québec ? Réponse tout de suite avec l'écoute en boucle et les neurones aux aguets.

Au bout d'une petite heure de dégustation de la galette, et au fil des 9 titres proposés, j'ai pensé tour à tour à DEATH, CYNIC, THE FACELESS, BAL SAGOTH, OPETH et aussi au nouveau groupe des pirates du thrash SWASHBUKLE. Vous allez me dire, ça y est, la chronique est terminée, ce fut bref mais intense ! Mais non, rassurez-vous, après la 3ème ou 4ème écoute je me suis rendu compte que AUGURY nous proposait du neuf et de l'inventif. Si leur précèdent album nous avais fait goûter à une dérive prog sur fond d'alternance de voix death et féminines, somme toute assez classique, avec le nouveau skeud les musiciens ont quelque peu changé de cap avec leur navire de la mort.
Exit les voix féminines et la chanteuse par la même occasion (sauf une toute petite touche féminine dans le CD). Le quatuor de Montreal s'enfonce maintenant de plus en plus dans une démarche progressive même si leur death est toujours extrême avec ses voix gutturales et ses cris black. Mais tout se décline dans une folle épopée où le free-jazz et même le flamenco viennent calmer le jeu après les ruptures de rythme.
N'oublions pas le choeurs pagans ou choeurs de chansons à boire du navire battant pavillon noir. Les voix sont bien placées, les guitares thrashisantes annoncent le déluge puis s'aventurent en délires aventureux. Le tout est soutenu par une rythmique au taquet, toute double dehors et basse fretless qui ronfle bien, que du bon, que dis-je, du très bon même du côté technique. Sur le premier titre qui entrera dans vos conduits auditifs "Aetheral", Sven de Calluwé (ABORTED) à posé des vocaux en guest pour la petite histoire. Toute la suite n'est que death travaillé, aventureux et remarquable du point de vue structure des compositions qui sont variées à souhait.

Tous ceux qui considèrent le death-métal comme un déluge de sons, de bruits bien bourrins sur fond de chant de brontosaure pour une bande de dégénérés en rut, en seront pour leurs frais avec "Fragmentary Evidence". Alors, métal extrème pour "intellos" et pour ceux qui se masturbent le cerveau ? Non je ne pense pas, prenez le temps, comme moi, de savourer et de digérer la nouvelle oeuvre d'AUGURY, et après seulement nous pourrons discuter sur leur délire musical qui frôle par moment l'excellence.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut