CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ASTRA
From within [ 2009 ]
CD (Durée : 51.29)
Style : Heavy prog
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.lionmusic.com
Contact groupe : http://www.astraprog.com http://www.myspace.com/astraprog
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 01 juillet 2009 - Chroniqueur : Oceancloud
 

Amis progeux, cette chronique est pour toi! Je te présente Astra, groupe italien qui porte le nom d'une voiture allemande, qui a gagné un concours de tribute band à un célèbre groupe américain et a sorti un premier album (über-confidentiel) en 2005 sur un label grec. T'es perdu? Bien sur que non, les trucs complexes ça te connaît. Partant de ce constat on ne peut plus cosmopolite, partons ensemble à la découverte de « From within », leur nouvelle galette.

Passons sur la pochette (comment dire...) pour nous attarder sur le contenu, qui est bien plus réussi (pas compliqué ça). Astra aime Dream theater et ne s'en cache pas, ni sur sa bio, ni dans sa musique. Les fans du thêatre du rêve y trouveront forcement leur compte, l'influence des américains se retrouvant à chaque coin de compo, tant dans le travail rythmique que dans les parties solistes guitares et/ou claviers (voir les deux ou l'un ou l'autre).
Mais Astra ne se contente pas d'être un vulgaire clone fade d'un seul groupe: on pourrait s'amuser sur chaque compo à retrouver l'influence majeure du moment.: des lignes de chant proche d'Angra période post-André Matos par un chanteur qui singe Jorn Lande (Ark, Masterplan, Mundanus imperium... allez donc vous y replonger, ça vous fera du bien), des plans à la Symphony X ou Vanden plas selon l'humeur, ou encore des harmonies vocales piquées directement chez Queen (le dernier morceau « Never say goodbye », bien que fort agréable, sent l'hommage un peu trop appuyé). Malgré toutes ses influences, Astra parvient néanmoins à produire une musique de qualité, très mélodique et plus facile d'accès que le plupart des groupes prog actuels. A la frontière du heavy prog et du metal mélodique, les italiens, à défaut d'être originaux (et c'est peu de le dire), sont des élèves appliqués et parfois plutôt inspirés, en particulier dans la création des lignes mélodiques et des harmonies vocales.
Bon j'avoue: « From within » est un disque trop influencé, mais qui s'écoute avec plaisir et recèle quelques passages plutôt marquants. Encore un qui va échapper au lynchage...

Alors me voilà confronté à un cruel dilemme: saquer ce jeune groupe qui peine à digérer ses influences ou louer les qualités d'instrumentistes et de compositeurs de ses membres. Je vais choisir la voie du consensus: Astra est un groupe talentueux, qui possède tous les atouts pour percer, à condition de réussir à supprimer ce fort arrière goût de cover band qui lui colle à la peau. Allez, ça mérite quand même un 6,5/10 avec les encouragements du jury.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR