CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MAGNUM
Into the valley of the moonking [ 2009 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 58.33 - Style : Hard FM
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.spv.de
Contact groupe : http://www.magnumonline.co.uk http://www.myspace.com/magnumuk
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 02 juillet 2009 - Chroniqueur : Oceancloud
 

Il y a des groupes comme ça, qui sont capables de faire la même musique pendant des décennies, inlassablement, se jouant des modes et des critiques, avec toujours la même flamme qui les animent. Magnum est de ceux là : 31 ans de carrière, 14 galettes studio, d'un style complètement passé de mode.
Et pourtant, "Into the valley of the moonking", nouvelle offrande des anglais, trouvera encore grâce aux yeux des fans et pourrait encore convertir de nouveaux adeptes.

Oui, ce nouveau Magnum est un bon cru. Qui l'eût crût? (je revendique la nullité de ce calembour inutile). Toujours mu par un solide hard FM très mélodique, la bande de Bob Catley parvient encore à faire des merveilles. Aussi peu original sur le fond que sur la forme, ce nouvel opus n'en reste pas moins très enthousiasmant. Magnum stagne c'est un fait, mais je préfère dire que ce groupe fait ce qu'il sait faire de mieux: des compos ultra mélodiques, catchy au possible avec un petit coté épique dont eux seuls on le secret. « Cry to yourself », « Take me to the edge », « If I ever loose my mind », « Fells like treason » sont des compos qui respirent le rock et la bande FM à plein nez, comme au bon vieux temps des albums mythiques que Magnum a gravé, tels que « Chase the dragon » ou « Wings of heaven ». Magnum ne prends pas une ride et ne semble pas pour autant avoir épuisé son potentiel créatif. Les ballades? Bien sur qu'il y en a! Avec le charme désuet et poignant des power-ballades hard-FM auxquelles on ne résiste pas (« Noone knows his name », « A face in the crowd »). « The moon king » quand à elle, exploite la facette épique de Magnum (à l'image de la superbe pochette) et développe en 6 minutes ses ambiances tour à tour feutrée ou grandiloquente. Et cette voix, mes amis! Bob Catley, c'est l'homme dont les cordes vocales ne vieillissent pas. Ces lignes de chant sont tout bonnement magnifiques, du début à la fin et portent l'album à un niveau supérieur. Finalement, Magnum n'invente rien, ne crée aucune surprise, et n'atteint jamais véritablement non plus le niveau de ses chefs d'oeuvre, mais pourtant les fans seront encore une fois aux anges et la critique clémente. Ca doit être ça, le charisme...

Alors oui, j'entends d'ici "Magnum c'est has-been", "le Hard FM ça vaut plus tripette", "Kitchissime"... n'empêche qu'après un tiers de siècle de bons et loyaux services, Magnum résiste et continue à avoir encore quelque chose à dire. Bien des nouveaux groupes tous styles confondus n'arrivent même pas à conserver ce statut au delà du deuxième album. Alors moi je dis chapeau messieurs et je relance le Roi de la Lune encore un fois.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
MAGNUM - Wings Of Heaven Live MAGNUM - Evolution MAGNUM - Sacred blood MAGNUM - Lost on the road to eternity


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut