CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine RIBSPREADER
Opus Ribcage [ 2009 ]
CD (Durée : 33.36)
Style : Death Metal
Informations :
Interview :
Contact label : Http://www.vicrecords.com
Contact groupe : Http://www.myspace.com/ribspreaderofficial
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 08 août 2009 - Chroniqueur : Black.Roger
 

Retour au death old-school Suèdois avec le troisième album de RIBSPREADER intitulé « Opus Ribcage ». Comme vous le ne savez peut-être pas, RIBSPREADER est l'un des multiples projets de Roger « Rogga » Johansson (PAGANIZER/DEMIURG). Ce groupe fondé en 2002 avait déjà sorti deux opus, « Bolted To The Cross » en 2004 et « Congregating The Sick » en 2005 avec notamment le bien connu Dan Swanö derrière les fûts. Et puis ensuite, exit Dan et split de la formation. Printemps 2009, Rogga avec le guitariste Dea Karlsson (ex-PAGANIZER) aidé d'un nouveau batteur repars en guerre et nous sors un nouvel album, cet « Opus Ribcap » nommé plus haut.

Quelles surprises nous attendent donc dans le death-metal pratiqué ici ? Aucune à vrai dire, à part l'intro instrumentale à la guitare acoustique « Opus Ribcage » et en fin d'enregistrement la reprise musclée de « Blitzkrieg Pop » des RAMONES. Pour le reste, c'est une petite demi-heure de death old school la plupart du temps en mid-tempo avec la voix caverneuse d'ours mal léché de Rogga et les envois groovy classiques des deux autres bucherons de l'équipe Suèdoise, pas de quoi « fouetter un chat », deux titres ça va, trois titres, bonjour la linéarité. Pas l'ombre d'un solo à l'horizon, on envoie la purée et toutes les compositions se ressemblent. C'est le « Wolverine Blues » de ENTOMBED dupliqué une dizaine de fois et ça devient vraiment lassant au bout d'un moment même pour pour des fans (dont je fais partie) de ce son commun à DISMEMBER et GRAVE. Alors même si le grogneur dévie ses vocaux de temps en temps en terrain black hurlé, tout reste bien plat et très moyen pour des musiciens de cette trempe.
Death métalleux de tous poils, pour une fois je vous conseille de rengainer votre porte-thunes et donc d'éviter l'achat d'une galette qui ne vous servirait tout au plus qu'à caler vos meubles du salon, c'est vous dire...





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
RIBSPREADER - The Van Murders RIBSPREADER - Kult of the pneumatic killrod

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top