CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SCREAMING FROM THE OBLIVION
The statues world [ 2009 ]
CD (Durée : 39.42)
Style : Gothic/death mélodique
Informations :
Interview :
Contact label : http://backfire-prod.com/releases
Contact groupe : http://screaming.narod.ru
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 11 août 2009 - Chroniqueur : Oceancloud
 

Un groupe biélorusse, ça manquait à ma collection. C’est enfin réparé avec Screaming from the oblivion, issu de ces contrées assez peu réputées pour leurs scènes metal. Signé sur le non moins obscur label Backfire, ce trio biélorusse existe depuis tout de même 1997 et arrive seulement cette année avec son premier album. Ils ont dû avoir le temps de le peaufiner celui là…

Et effectivement, on sent que le groupe a voulu faire les choses bien pour son premier opus. Déjà, SFTO (oui, je suis feignant alors j’utiliserai ce sigle, na !) bénéficie d’une très bonne prod pour un premier album produit au fin fond de l’ex-URSS. Tous les instruments sont audibles, ce qui donne beaucoup de clarté à l’écoute. Musicalement, le trio puisse sa source dans le death mélodique à la suédoise, rien de bien neuf la dedans : riffs mélodiques empreint d’une certaine mélancolie, batterie véloce flirtant parfois avec le blast… Il ne faut pas chercher beaucoup d’innovation dans cette facette. Ce qui fait la personnalité de SFTO, c’est cette grosse touche gothique qu’ils injectent dans leur death mélo . Si les growls sont très présents, les vocaux sont pour la plupart clairs et graves, issus du gothique pur et dur. Et j’avoue que c’est appréciable, car ça sort un peu du carcan chant clair/hurlé du deathcore. L’intro au piano et les passages violoncelles/bruitages orageux sortent également à 100% de l’univers des hommes en noir. La touche mélancolique des mélodies s’en trouve aussi plus présente que dans la scène death mélo. Les compositions, sans être transcendantes, montrent qu’un véritable travail a été fait à ce niveau malgré le manque d’originalité et les petites baisses d’inspiration ça et là. Mais dans l’ensemble ça passe bien… peut être à part les solos qui sont trop souvent complètement plats, trop simplistes techniquement à mon goût.

« The statues world » est un premier album plutôt réussi, qui sent bon l’honnêteté et la passion. La sauce ne prend pas forcement à chaque fois, mais l’album s’avère très agréable à écouter et ce n’est déjà pas si mal. Continuez comme ça messieurs, les efforts finissent toujours par payer (enfin j’espère).





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top