CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SCULPTOR
Dark october [ 2009 ]
CD (Durée : 47.38)
Style : Doom/death
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.myspace.com/backfire_prod
Contact groupe : http://www.myspace.com/sculptordoom
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 01 septembre 2009 - Chroniqueur : Oceancloud
 

Diantre, encore un obscur combo russe dont le Cd atterrit chez moi. Quelle prolifique scène metal! Ce qui est fun avec les groupes russes, c'est que ça devient presque un enquête policière de trouver des infos sur eux. Prenez Sculptor... tout ce qu'on sait au premier contact avec le CD, c'est le nom du groupe, le label et c'est tout. Tout le reste est en cyrillique... même le titre. Pas fastoche à comprendre, mais poussons plus avant l'investigation...

Pochette de paysage gris et logo rouge sang... ça doit pas être des rigolos eux non plus (cf. mes précédentes chros de groupes d'ex-URSS). Un coup d'oeil approfondi au CD et au livret non apprend que Sculptor est signé chez le label russe Backfire, orienté doom/death/dark. Bonne nouvelle ça, ils ont d'autres trucs bien sympa chez Backfire. Continuons... Music et lyrics de Sculpto... Un one-man-band? Un petit tour sur internet pour trouver le très austère et minimaliste myspace du groupe, qui confirme l'hypothèse du groupe-d'un-seul-homme, le dénommé Sculpto et nous livre le titre de l'album en anglais: « Dark october ».
Le livret comprend les paroles (en russe, nous voilà avancés) et de très jolis dessins noirs et blancs qui semble indiquer une ambiance bien sombre... Passage à l'analyse médico-légale de la musique et confirmation : le disque s'ouvre sur le bruit de la pluie et des arpèges sombres et décharnés. La rythmique se lance et une guitare lead fantomatique englobe la musique d'une aura glaciale, très black/doom... quelque part entre Dolorian et Mourning Dawn. Sombre et malsain, ça commence bien. Sculpto n'est pas un grand technicien, tant les guitares que la batterie restent basiques (sans tomber tout de même dans le « poum-tchak » katatonien) mais exécutés avec rigueur. Mais plus on avance dans l'écoute, plus le son se fait doom/death, faisant quelque peu retomber l'ambiance funèbre du début, dommage. En fait le reste du disque tombe dans un classicisme flagrant, sans génie ni panache. Reste quelques passages plus ambiant rappelant une fois de plus Dolorian dans l'approche et qui relance un petit peu l'aspect noir du CD. Rien de transcendant donc, mais agréable à l'écoute quand même. Y a plus qu'à recoudre (enfin à refermer le boîtier quoi).

Voilà, l'enquête touche à sa fin, il me reste à donner mes conclusions: « Dark october » est un album de doom/death de facture très classique, de technique basique et de faible créativité. Néanmoins, l'ambiance globale est suffisamment glauque et séduisante pour passer un agréable moment, sans pour autant y revenir très souvent. A tester pour les curieux et les inconditionnels de la scène russe.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top