CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MARDUK
Wormood [ 2009 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 41.29 - Style : Black Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.blooddawn.net
Contact groupe : http://www.marduk.nu http://www.myspace.com/truemarduk
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 16 septembre 2009 - Chroniqueur : Chart
 

Onzième album studio pour les suédois de la bande à Morgan, MARDUK. Le moins que l’on puisse dire c’est que depuis le temps qu’ils sont là, ils n’ont jamais cessé d’être productifs. Même les changements de line up n’ont pas réussi à arrêter cette grosse machine à produire des albums aussi lourds, aussi rapides et aussi gonflés à l’énergie parfois morbide. MARDUK est un pilier du black metal scandinave et la preuve est encore faite avec ce nouvel opus au titre inspiré par la BIBLE, « Wormood.»

La dizaine de titres qui composent cet album bénéficie d’une production assez particulière. MARDUK a depuis longtemps laissé tombé les fameux ABYSS STUDIO et Peter TAGTGREN pour revenir à un son beaucoup moins propre. L’ambiance qui se dégage de ce type de production pour ce style est parfaitement adaptée. L’équilibre est parfait entre chaque instruments mais ce son plus sale reflète une atmosphère pesante, parfois à la limite de l’oppression sur les passages les plus lents. Tout cela génère une ambiance particulièrement malsaine que le chant ne fait que remettre en avant.

Les morceaux de l’album restent dans la lignée de ce que propose MARDUK depuis déjà pas mal de temps. Il semblerait que le groupe ne connaisse que deux types de morceaux, soit excessivement rapides, soit excessivement lents. Mais c’est toujours là que MARDUK a été le meilleur, « Panzer Division Marduk » et sa brutalité légendaire était le contre-pied de « Nightwing » ou « Heaven Shall Burn… » avec ses morceaux beaucoup plus lents. « Wormood » revient sur ces deux aspects du groupe en les mariant à travers les différentes compositions de cet album. Ainsi, « Wormood » s’ouvre sur un « Nowhere, No-One, Nothing » à base de blast beat. La suite se fait plus calme avec « Funeral Dawn » qui rappelle d’autres titres, avec une patte relativement proche de certains morceaux de « Nightwing. » « This Fleshly Void » relance à nouveau la bestialité et la brutalité du combo. Cette alternance de type de morceaux est constante tout au long de l’album sans que cela ne soit pour autant nuisible à l’écoute du disque. La lassitude ne se fait pas vraiment ressentir car il y a une bonne cohérence générale. « Whorecrown » crée un peu la surprise. C’est un morceau atypique très rapide du groupe. L’ambiance se rapproche plus d’un MAYHEM. Ce titre dégage une vraie puissance et une ambiance assez peu commune par rapport au style habituel de MARDUK.

MARDUK est vraiment sur la bonne voie de la longévité avec ce « Wormood » s’imposant déjà comme un classique du groupe, voir du style. Il est vrai que ces dernières années, j’avais un peu plus de mal à être convaincu par ce combo. L’absence de Legion, B.War et Frederick avait quelque peu réduit mon intérêt pour ces suédois. Mais ce nouvel album vient confirmer un retour franchement intéressant de MARDUK au premier plan.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
MARDUK - plague angel MARDUK - Rom 5:12 MARDUK - Iron Dawn MARDUK - Serpent sermon MARDUK - Dark Endless MARDUK - Frontschwein MARDUK - Viktoria


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut