CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


ARGHARUS
Pleistas [ 2009 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 51.14 - Style : Black Metal
Informations :digipack
Interview :
Contact label : http://www.inferna-profundus.net
Contact groupe : http://www.argharus.net http://www.myspace.com/argharus
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 18 septembre 2009 - Chroniqueur : Black.Roger
 

Bienvenue dans la scène black-métal Lituaniene avec ARGHARUS, quatuor des pays Baltes qui deux ans après sa démo, débarque dans notre chaine hi-fi avec un premier album intitulé « Pleistas », Illustre inconnu pour nous, ce groupe dont nous ne savons pas grand-chose à vrai dire, espère une certaine reconnaissance de sa musique que nous allons pouvoir analyser ci-après.

Si leur démo donnait dans un black rapide et tout en blasts, presque imbuvable, leur album semble bien plus travaillé et représente un changement de direction notable avec des compos bien plus variées et plus aventureuses, dans l'esprit, la musique et le son. Si les deux premiers titres sont bien calés entre des envois que ne renierait pas Immortal et même Dissection, bien heavy/black tout simplement, la suite se révèle bien différente. Après un morceau interlude instrumental avec samples et arpèges acoustiques, les musiciens baltes lancent une déferlante de compositions innovantes, passant d'un côté Keep Of Kalessin assez moderne, à un black théâtral mélo-dramatique plus poussé que celui d'un Gloomy Grim par exemple, pour ensuite se lancer dans des improvisations limite progressif. Dans ces envois les guitares sont bien présentes et s'amusent à nous emmener sur des chemins de traverses avec cette batterie travaillée omniprésente. Le chant rauque, criard et grumeleux devient plaintif et extrème dans ce théâtre plein de noirceur et de nostalgie morbide.
Cette opus, c'est une petite heure d'écoute qui nous en met plein les neurones, neurones qui travaillent à tout vitesse pour ne rien perdre de ce déballage des saltimbanques du black. Le tout est curieux, surprenant par moments mais bien interprété par des musiciens qui n'ont pas l'air de débutants, ça c'est sûr. Seul point négatif à signaler, la voix du chanteur/bassiste dont les déclamations sont parfois difficiles à supporter car trop caricaturales, et aussi cet accent Lituanien y est peut-être pour quelque chose.

Quoi qu'il en soit, le black-métal d' Arghurus vaut quand même le détour, alors si vous êtes curieux vous pouvez toujours essayer de le comprendre. Et comme le dit si bien le dicton « l'essayer c'est l'adopter », vous aurez fait une découverte de plus dans le style qui nous intéresse aujourd'hui.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut