CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


GRIFTEGARD
Solemn-sacred-severe [ 2009 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 45.01 - Style : Spiritual Heavy doom
Informations :
Interview :
Contact label : Http://www.van-gbr.de
Contact groupe : Http://www.myspace.com/griftegrd
 


Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 28 septembre 2009 - Chroniqueur : SINISTRE.13
 

Venu de suède, Griftgegard n'est pas vraiment un petit nouveau. Leur premier fait d'arme remonte à l'année 2007 avec la sorti d'un ep ' Psalm book' qui connut un véritable succès à l'époque ! Deux années de gestation plus tard voici venu leur tout premier 'véritable' essai, 'Solemn-sacred-severe', un disque d'une classe énorme, sombre et torturé qui nous emmène dans les profondeurs abyssales du Heavy - Doom !
Avec une production digne de ce nom, des titres frôlant les 12 minutes au compteur, et un sens particulièrement aiguisé de la mise en scène ésotérique et religieuse. Son de cloche menaçante en intro, chorale lugubre, mur de guitare, basse surpuissante, batterie éléphantesque, et ce chant, d'une intensité rare, d'une émotion qui touche par instant au divin, tant les moments de grâce sont légion ! Incontestablement, Thomas Eriksson vit chaque phrase, chaque mot de ce qu'il déclame, la souffrance aussi grande soit elle est ici sublimée et ne demande qu'a être entendue par le plus grand nombre, histoire de partager un peu cette mélancolie qui colle à la 'peau' de cet opus funeste …

Aucun temps mort ne vient entacher ni amoindrir l'écoute de ce 'Solemn-sacred-severe' tout à fait équilibré et bien pensé. Chaque titre s'affiche dans la continuité. Ainsi après une attaque en règle de démoniaques arpèges metalliques sur 'i refuse these ashes', viendra se greffer un pur instant de bonheur 70's 'Noah's hands' avec orgue et ambiance mortifère dont la véhémence décalée et définitive fait froid dans le dos. Griftegard surprend, et se positionne en pourfendeur des idées reçues, car on ne s'ennuie pas une seule seconde ici, et ce malgré la lente agonie, la torture émotionnelle que nous inflige constamment ces triste sires ! Le point de non retour étant atteint avec le somptueux 'drunk with wormwood' dont les élans baroques d'un piano semblant jouer tout seul, accouplé au interrogation d'un Thomas Eriksson (chant) plus vampirique que jamais frise la perfection et conclut en beauté cet album, qui grâce à sa noire magie réussi le pari de croiser la froideur du Funeral doom au lyrisme parfois excessif du heavy !

Une magnifique performance, à conseiller à tous les amateurs du genre, mais aussi aux non initiés, ne serait ce que pour le talent et la musicalité d'un tel objet ! À n'en pas douter nous tenons là quelque chose qui fera date dans notre petit monde ! On vous aura prévenu, après il sera trop tard ….. Amen.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut