CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MILKING THE GOAT MACHINE
Back From The Goats [ 2009 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD - Durée : 36.40 - Style : Grind/Death
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.anstalt-records.com
Contact groupe : http://www.myspace.com/milkingthegoatmachine
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 28 octobre 2009 - Chroniqueur : Black.Roger
 

A force de parler de chèvres et de boucs dans le milieu du métal, il fallait bien que ça arrive. Que ça arrive quoi en fait ? Et bien un combo de grind/death qui se nomme tout simplement MILKING THE GOAT MACHINE. Cette entité cornue nous vient d'Allemagne avec des masques de boucs et vient d'être signée par Anstalt Records, une filiale de Nuclear Blast (rien que ça !) pour la sortie de sa première oeuvre intitulée « back From The Goats » (toute ressemblance avec « Back From The Dead » d'Obituary n'est que fortuite). Alors, est-ce les prémices d'un renouveau grind pour l'année à venir, nul ne le sait, mais des labels qui se montent pour accueillir cette douce musique faite de blasts et de « gruiks » sur des thèmes variés, ça nous met la puce à l'oreille. Vous n'en saurez pas plus pour l'instant sur Milking The Goat Machine, reste à se contenter de leur galette sortie fraichement de la chèvrerie.
Nous prenons d'entrée dans la figure une giclée, non pas de lait acide, mais de grind/crust caprin. Le moteur tourne à plein régime avec lourdeurs pachydermiques avec ultra-basses à la MORTICIAN, puis on remonte au créneau avec des blast/beats incessants ponctués de bruits de ferme évidemment car tout tourne autour des petites bêtes à corne, les chèvres voyons, car avez-vous vu déjà traire un bouc ? La voix caverneuse en diable se partage la piste avec des « gruiks » plutôt porcins, bizarre car ici nous n'avons droit qu'à des histoires de cohabitation ou même de copulation avec les tendres bêtes à corne vicieuses. En effet il ne faut pas l'oublier si une chèvre ne fait pas le mal elle le pense tout simplement.
Mais nous nous égarons et allons bientôt devenir chèvres avec ces histoires qui n'ont ni queue ni tête. En conclusion nous allons dire que Milking The Goat Machine n'a pas inventé le grind/death, ni le grind/core, pas plus que le grind/crust. Mais une certaine puissance musicale et surtout un son énorme nous mettent les cornes à l'envers. Alors fatalement on ne négligera pas ce premier album qui vaut largement son pesant de lait dans le style extrême qui nous interpelle aujourd'hui, L'écouter, sera peut-être l'adopter car les Allemands n'ont rien à envier à beaucoup de groupes qui jouent dans la même crèmerie.




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut