CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SKINDRED
Shark Bites And Dogs Fight [ 2009 ]
CD (Durée : 31.21)
Style : Ragga Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.13bis.com/
Contact groupe : http://www.skindred.com http://www.myspace.com/skindred
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 10 novembre 2009 - Chroniqueur : Chart
 

Pour ceux qui ne connaissent pas forcément ce combo britannique, peut-être connaissent ils le groupe DUBWAR ? En plus d’être de la même veine, SKINDRED est né des cendres de DUBWAR. Quand on regarde d’un plus près, on est forcé de constater sur que le Royaume Uni est le berceau des groupes mélangeant les styles, se les réappropriant et donnant ainsi des formations pour le moins originales. Ce cinquième album, espérons le car il est vraiment bon, devrait permettre au groupe de prendre un peu d’envergure à l’extérieur de leur pays natal. Espérons que la France soit prête pour ce style de metal car honnêtement, ce serait dommage de passer à côté d’un combo aussi intéressant.

La production est tout à fait correcte sans être non plus novatrice. L’aspect le plus rock en bénéficie naturellement. Les mélanges d’influences, malgré un penchant certain pour le rock, sont traités de manière semblable. Il est cependant assez juste de préciser que le son global manque un peu de volume. On se laisse pourtant assez vite embarqué par les compositions de SKINDRED. « Stand For Something », après une introduction très rock et une partie trafiquée par des samplers, nous emporte assez vite. Il faut dire que le chant y est certainement pour quelque chose. Autant musicalement le groupe ne propose pas grand-chose de nouveau, autant le chant ragga apporte une pêche assez rare. La surprise du premier morceau passée, on enchaîne sur « You can’t Stop Me » beaucoup plus expérimental. Les guitares laissent plus de place à des samplers et des machines. Les refrains sont très rock ponctuant des couplets ragga. Mais peut-être que ces morceaux contiennent suffisamment de parties relativement grand public. N’en déplaisent à certains, le metal n’est pas réservé à une élite et quand un groupe repousse les limites du style en le faisant de manière réussie, autant saluer l’effort et le résultat. Le choix du single ne doit pas être simple pour le groupe à l’écoute de « Electric Avenue. » Encore un morceau réussi, énergique et facile à retenir. Si vous avez aimé le début de l’album, il y a peu de chance pour que vous ne soyez pas convaincus par la suite.
Peut-être que « Who are You ? » se situe dans un style qui fera fuir les plus sensibles au rock. Le tempo est beaucoup plus lent que sur le reste de l’album. Voilà un morceau qui pourrait passer à la radio, même chez nous ! C’est dire…

Bref, l’album de SKINDRED ne laisse pas indifférent. Il y a des chances pour cet album touche un public assez large et ouvert d’esprit. Néanmoins, les puristes préfèreront peut-être retourner écouter DUBWAR…





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
SKINDRED - Union Black SKINDRED - Volume

 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top