CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine FATALIST
The Depths of Inhumanity [ 2009 ]
CD (Durée : 44.14)
Style : Death Metal
Informations :
Interview :
Contact label : http://ibexmoonrecords.com/
Contact groupe : http://www.fatalistband.com http://www.myspace.com/fatalist666
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 12 décembre 2009 - Chroniqueur : Hades
 

Les américains savent aussi faire du death suédois et Fatalist nous confirme bien cela. Premier album studio du groupe californien, l’album n’est autre qu’un hommage aux groupes ayant fait la gloire du death classique suédois à savoir Entombed, Grave….
Sous le nom de Stockholm syndrome, le groupe avait commencé à jouer des reprises de groupes de death metal suédois du début des années 90. Le nom a changé mais pas le style, ni la manière de jouer : un death qui sonne un peu vieux, des riffs lourds, un gros son de basse, une batterie déchainée, nous avons là touts les ingrédients d’un bon vieux death comme on l’aime. D’ailleurs des titres comme « Internal Misery » feront le plaisir de pas mal de fans du genre.
« Vite fait, bien fait », tel est la devise du groupe pour cet album, à l’exception de « Internal Misery », les titres dépassent rarement les quatre minutes. C’est une ambiance lourde qui se dégage de l’album, accentuée par un son de guitare parfois strident aux gammes typique du death et une voix caverneuse de la part de Nick Burckdoll.
Le groupe a su aussi incorporer différentes techniques de jeu, du thrash a la Slayer, aux solos très techniques en passant par des blast beat d’une rapidité à couper le souffle tant chère à des groupes comme Dismember, et le titre « The Depth of Inhumanity » en et un digne représentant. Mais malheureusement, les solos se font rares et les titres trop courts ne laissent pas beaucoup de place aux guitaristes de montrer leurs talents.
Pour résumer l’album, je vous conseille d’écouter « The depth of Inhumanity » et « Death will remain », le premier premier pour sa technique, le second pour ses riffs lourd et ses changements de rythmes. Un peu plus de solo serait par contre le bienvenu vu que ceux aux quels nous avons eu droit nous ont bien ouvert l’appétit.
Au final, l’album est un excellent début pour le groupe, et sera certainement très bien accueilli des fans tant sur le plan technique que stylistique, en attendant des touches beaucoup plus personnelle pour le prochain.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top