CHRONIQUES D'ALBUMS




pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


PHOSGORE
domination [ 2009 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine CD - Durée : 55.00 - Style : Electro indus
Informations :
Interview :
Contact label : http://www.darkdimensions.de/
Contact groupe : http://www.myspace.com/phosgore
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 30 décembre 2009 - Chroniqueur : SINISTRE.13
 

Formé en 2008, Phosgore n'est pas à proprement parlé une formation traditionnelle, puisque nous parlons ici non pas de musique composée de façon collective, mais sortie tout droit de l'imagination d'un seul homme. Un personnage des plus énigmatiques, au vu des différentes photos promotionnelles où le bonhomme se présente affublé d'un masque à gaz, objet simple et effrayant car bien souvent associé à l'utilisation de moyen d'éradication de masse, ou de catastrophe post apocalyptique. Rien de tel finalement pour placer l'auditeur directement dans le vif du sujet, et lui signifier et par la même lui confirmer que nous sommes bien en présence d'un « trafiqueur » de sons, d'un perturbateur d'harmonie. En bref d'un sculpteur de noires sonorités dont le cœur, la pulse suprême n'est autre qu'une rythmique simple et lancinante très proche d'influences techno-hardcore au fort accent d'enclume industrielle, martelant la fusion de l'acier, la force de la matière avec conviction et puissance !
L'electro d'influence indus que nous propose Phosgore n'a rien d'original, rien de génial, rien de neuf mais doté d'une production en béton armé, ne peut laisser l'amateur indifférent, et force le néophyte à reconnaître une certaine idée de ce que peut être la musique électronique lorsqu'elle est faite pour sonner comme la porte parole d'une certaine idée du monde, emplie de cauchemars existentiels, de haine juvénile, et de bêtise humaine, mais là où réside au final la force de cet opus 'Domination' est que celui ci peut tout aussi bien en fonction de l'auditoire être entendu et perçu comme un exutoire, le simple délire d'un dj sous 'acide' qui n'a d'autre but que de faire bouger le fessier de tout un chacun, pour peu que l'ouverture intellectuelle soit de la partie, une façon plus légère d'appréhender cet opus, qui de part sa nature très orienté 'live' n'a d'autre prétention que de servir de catharsis à un monde souterrain qui se meurt lentement !

Phosgore pour un premier disque frappe fort malgré quelques imperfections douloureuses, traduites par des sensations désagréables de perte d'inventivité manifeste dans la partie finale, un essoufflement qui traduit aussi les limites d'un genre qui a rapidement tendance à se mordre la queue si l'on y prête garde ! Ceci étant, 'Domination' reste longtemps très agréable à l'écoute et mérite que l'on pose un peu ses valises pour explorer son riche univers …. dommage qu'une plus grande prise de risque dans le choix des sonorités, des samples, des aménagements vocaux n'est pas été plus poussé en avant, gageons que la prochaine fois sera la bonne, à conditions qu'il y ait une prochaine fois.





Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut